LIBAN : LA TEMPETE ZINA FAIT RAGE DANS TOUTES LES REGIONS DU PAYS

Publié le par Tourtaux

 
       

Le Liban s'est trouvé plongé encore mercredi dans la tempête Zina qui occupe les Libanais depuis déjà plusieurs jours et qui devrait se poursuivre jeudi.

Après un après-midi orageux et venteux mardi, au cours duquel la neige est tombée à 700 mètres d'altitude dans certaines régions et bloqué de nombreuses routes en montagne – le trafic aérien a été interrompu également à deux reprises à l'AIB – laLiban: 3ème jour de tempête, Zina sévit dans toutes les régions. tempête Zina a causé de nombreux dégâts au réseau de l'électricité, du téléphone et de l'Internet.

Elle a également occasionné de nombreux dégâts matériels dans des maisons, dans les ports de Beyrouth, de Tyr et de Saïda où la circulation des bateaux a été suspendue et où la vitesse du vent a coupé les cordes sur les ancrages de plusieurs embarcations.

À Jbeil, les vagues se sont abattues sur les restaurants du port de Byblos. Le président du conseil municipal Ziad Hawat a rapidement tiré la sonnette d'alarme pour mettre en garde contre «l'effondrement du port archéologique de Byblos» avant que le ministère de la Culture ne précise mercredi dans un communiqué qu'une équipe d'experts a inspecté le site en question et que ces menaces ne sont pas réelles.

Mercredi, par ailleurs, les écoles et les garderies ont été fermées conformément à des décisions ministérielles. Le ministre de l'Éducation Élias Bou Saab a également annoncé que les écoles publiques, privées et techniques fermeront leurs portes jeudi, laissant toutefois aux directions des universités la décision de fermer ou non leurs portes. Le ministre de la Santé Waël Bou Faour a de son côté annoncé que toutes les garderies seront également fermées jeudi.

La première de la saison

La première grande tempête de la saison a touché en effet mercredi de nombreux Libanais. De nombreux véhicules se sont retrouvés coincés sur les routes à travers le pays. Plusieurs routes en montagne ont également été coupées à la circulation.

Au Nord, où la tempête a été la plus violente, les routes étaient coupées dans la région du Akkar, après une nuit difficile au cours de laquelle les habitants ont été plongés dans le noir en raison d'une panne de courant. La neige est tombée à partir de 600 mètresLiban: 3ème jour de tempête, Zina sévit dans toutes les régions. d'altitude. Le blizzard et le froid ont fait souffrir les réfugiés syriens dans leurs tentes vulnérables et ont causé la mort de 15 000 poules et de 30 moutons à Menieh. Le «grand fleuve» de Tripoli a pour sa part provoqué des inondations dans les plantations quand son lit s'est élevé de plusieurs mètres. La grêle a aussi recouvert les rues de Tripoli et de Zghorta alors qu'une couche de neige atteignant les 75 centimètres s'installait sur Ehden et sur Bécharré.

Dans la Békaa, Zina n'a pas permis l'ouverture des routes menant aux villages de l'Anti-Liban. Neige, vents et pluies diluviennes se sont abattus sur Baalbeck, où les forces de l'ordre se sont portées au secours des citoyens coincés. Elles ont aussi œuvré pour débloquer la route de Chtaura jonchée de fils électriques et d'arbres arrachés.

La neige a également recouvert des villages du Kesrouan, de la région de Batroun et du Chouf à partir de 600 mètres et la grêle est tombée encore plus dru à Beyrouth.

Enfin, au Sud, la neige est tombée à partir de 600 mètres à Marjeyoun et à Bint Jbeil ainsi qu'à Wadi Hasbani (500 mètres), à Kfarchouba et à Chebaa. À Tyr, la pluie a inondé les ruelles et causé des éboulements empêchant la circulation. Le port de Saïda a également suspendu la circulation maritime tandis qu'à Tyr, les agriculteurs déploraient la destruction de leurs serres et l'inondation de leurs plantations de bananes et autres fruits.

La tempête Zina devrait se poursuivre jeudi toujours accompagnée d'orages, de vents forts et d'une importante baisse des températures qui frôleront les 4 degrés sur le littoral. En ce qui concerne la neige, elle tombera à partir de 400 mètres d'altitude et les conducteurs devront faire attention au verglas qui recouvrira les routes durant la nuit. La mer sera démontée et les vagues atteindront quatre à cinq mètres de haut.

Source: olj et rédaction
08-01-2015 | 14:42

Publié dans LIBAN

Commenter cet article