Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

CE 1er NOVEMBRE 2013 L'ALGERIE CELEBRE LE 59ème ANNIVERSAIRE DU DECLENCHEMENT DE LA GUERRE DE LIBERATION NATIONALE CONTRE LE COLONIALISME FRANCAIS

Publié le par Tourtaux

La lutte armée pour l'indépendance de l'Algérie était « unique en son genre », du fait qu'elle n'était pas seulement une guerre, mais une révolution ayant « bouleversé l'ordre colonial » en Algérie, a affirmé l'historien Daho Djerbal.

 

La lutte de libération nationale était « unique en son genre et plus qu'une guerre, il s'agissait d'une révolution qui a bouleversé l'ordre colonial établi, dès lors qu'elle a contraint les Français à quitter l'Algérie après prés d'un siècle et demi de présence », a soutenu M. Djerbal dans un entretien accordé à l'APS, à l'occasion de la commémoration du 59ème anniversaire du déclenchement de la lutte armée (1er Novembre 1954).

« De toutes les colonies françaises et britanniques et autres du XIXème siècle, l'Algérie est la seule, à l'exception de l'Afrique du Sud, où il y avait une communauté française et européenne qui occupait l'Algérie, avec l'intention d'y rester indéfiniment et d'en faire un morceau de la France plus française que la France, donc de franciser l'Algérie », a encore souligné l'historien.

Il a ajouté, à ce propos, qu’il ne s’agissait pas uniquement de « mettre fin » à la présence administrative  d'une communauté française et européenne, mais surtout de vaincre le système colonial par ceux que celui-ci considérait comme étant des rien et sans droits, et qui allaient devenir des citoyens d'un Etat libre ».

C’est en cela, fait observer l’historien, que réside la différence entre une guerre  et une révolution, dans le sens, a-t-il expliqué, où la guerre est « un combat entre deux armées avec un vainqueur et un vaincu » alors qu’« il ne serait pas exagéré de parler d'une révolution faite par des khemass, par des gens qui n'avaient accès ni à l'école, ni aux produits de première nécessité ».

« Il faut imaginer les sacrifices lors de notre révolution par nos parents et grands-parents. Cela, il faut le voir et le savoir pour réaliser la nature du système colonial », a-t-il souligné à ce propos.

Estimant que la révolution algérienne est « différente » de celle menée par le peuple vietnamien contre l’occupant français s’agissant du contexte et des considérations historiques et politiques, Daho Djerbal note également la différence, en termes de distance géographique séparant l’Algérie et le Vietnam de la métropole.

« Au temps T, les forces françaises mobilisées pouvaient débarquer pour intervenir dans n'importe quelle partie du territoire », a-t-il dit, avant d’évoquer une « omniprésence » de l'administration civile, militaire et policière de la France en Algérie.

« C'est pour cela qu'une lutte de libération dans ces conditions est quelque chose d'absolument exceptionnel. C'est la seule lutte de libération qui a eu lieu aux portes de la France et qui a été menée sur le territoire de la métropole », a ajouté l'historien et également directeur de la revue Naqd.

Citant l'exception de l'Irlande dont le FLN « a puisé certains principes et méthodes de combat », il a noté que cette réalité n'est pas « très connue » bien qu’il y ait eu, a-t-il précisé, « une influence irlandaise dans la lutte de libération nationale » laquelle a révélé au monde entier « le génie » du peuple algérien.

 

revolution-algerienne
Ph.DR
 
 
 
 
 
   

Proclamation du F.L.N.

Appel de l'A.L.N.

1er novembre 1954

Tiré de "La guerre d'Algérie", sous la direction d'Henri Alleg, tome III, page 507)

Les textes ci-dessous sont ceux des originaux des deux tracts distribués à Alger le premier novembre 1954. Le texte de la " Proclamation " du Front de libération nationale s'écarte légèrement de celui publié dans Consciences maghrébines n° 6-7 (Automne 1955) comme de celui donné par El Moudjahid n' 4 (Novembre 1956). L'appel de l''A.L.N. n'a pas été publié.

 

FRONT DE LIBÉRATION NATIONALE

PROCLAMATION

Au Peuple Algérien

Aux Militants de La Cause Nationale

A vous qui êtes appelés à nous juger, le premier d'une façon générale, les seconds tout particulièrement, notre souci, en diffusant la présente proclamation, est de vous éclairer sur les raisons profondes qui nous ont poussés à agir, en vous exposant notre programme, le sens de notre action, le bien-fondé de nos vues dont le but demeure l'INDÉPENDANCE NATIONALE dans le cadre Nord-Africain. Notre désir aussi est de vous éviter la confusion que pourraient entretenir l'impérialisme et ses agents: administratifs et autres politicailleurs véreux.

Nous considérons avant tout qu'après des décades de lutte, le Mouvement National a atteint sa phase finale de réalisation. En effet, le but du mouvement révolutionnaire étant de créer toutes les conditions favorables pour le déclenchement d'une action libératrice, nous estimons que: sur le plan interne, le peuple est uni derrière le mot d'ordre d'indépendance et d'action, et sur le plan externe, le climat de détente est favorable pour le règlement des problèmes mineurs dont le nôtre avec surtout l'appui diplomatique de nos frères Arabes et Musulmans. Les événements du Maroc et de Tunisie sont à ce sujet significatifs et marquent profondément le processus de lutte de libération de l'Afrique du Nord. A noter dans ce domaine que nous avions depuis fort longtemps été les précurseurs de l'unité dans l'action. Malheureusement jamais réalisée entre les trois pays.

Aujourd'hui, les uns et les autres sont engagés résolument dans cette voie, et nous, relégués à l'arrière, nous subissons le sort de ceux qui sont dépassés. C'est ainsi que notre Mouvement National terrassé par des années d'immobilisme et de routine, mal orienté, privé du soutien indispensable de l'opinion populaire, dépassé par les événements se désagrège progressivement à la grande satisfaction du colonialisme qui croit avoir remporté la plus grande victoire de sa lutte contre l'avant-garde algérienne. L'heure est grave.

Devant cette situation qui risque de devenir irréparable, une équipe de jeunes responsables et militants conscients, ralliant autour d'elle la majorité des éléments sains et décidés, a jugé le moment venu de sortir le Mouvement National de l'impasse où l'ont acculé les luttes de personnes et d'influence pour le lancer aux côtés des frères Marocains et Tunisiens dans la véritable lutte révolutionnaire.

Nous tenons à préciser, à cet effet, que nous sommes indépendants des deux clans qui se disputent le pouvoir. Plaçant l'intérêt national au-dessus de toutes les considérations mesquines et erronées de personnes et de prestiges, conformément aux principes révolutionnaires, notre action est dirigée uniquement contre le colonialisme, seul ennemi obstiné et aveugle, qui s'est toujours refusé d'accorder la moindre liberté par des moyens pacifiques.

Ce sont là, nous pensons, des raisons suffisantes qui font que notre mouvement de rénovation se présente sous le nom de: FRONT DE LIBÉRATION NATIONALE, se dégageant ainsi de toutes les compromissions possibles et offrant la possibilité à tous les patriotes algériens de toutes les couches sociales, de tous les partis et mouvements purement algériens de s'intégrer dans la lutte de libération sans aucune autre considération.

Pour nous préciser, nous retraçons ci-après les grandes lignes de notre programme politique

BUT: INDÉPENDANCE NATIONALE par:

1°) La restauration de l'État algérien souverain, démocratique et social dans le cadre des principes islamiques;

2°) Le respect de toutes les libertés fondamentales sans distinction de race ni de confession.

OBJECTIFS INTÉRIEURS:

1°) ASSAINISSEMENT POLITIQUE par la remise de Mouvement National Révolutionnaire dans sa véritable voie et par là l'anéantissement de tous les vestiges de corruption et de réformisme causes de notre régression actuelle.

2°) RASSEMBLEMENT ET ORGANISATION de toutes les énergies saines du peuple algérien pour la liquidation du système colonial.

OBJECTIFS EXTÉRIEURS:

1°) Internationalisation du problème algérien.

2°) Réalisation de l'unité Nord-Africaine dans son cadre naturel arabo-islamique.

3°) Dans le cadre de la Charte des Nations Unies, affirmation de notre sympathie agissante à l'égard de toutes les Nations qui appuyeraient notre action libératrice.

MOYENS DE LUTTE: Conformément aux principes révolutionnaires et compte tenu des situations intérieure et extérieure, la continuation de la lutte par tous les moyens jusqu'à la réalisation de notre but.

Pour atteindre ces objectifs, le Front de libération nationale aura deux tâches essentielles à mener de front et simultanément: une action intérieure tant sur le plan politique et de l'action propre, et une action extérieure en vue de faire du problème algérien une réalité pour le monde entier avec l'appui de tous nos alliés naturels.

C'est là une tâche écrasante qui nécessite la mobilisation de toutes les énergies et de toutes les ressources nationales. Il est vrai, la lutte sera longue mais l'issue est certaine.

En dernier lieu, afin d'éviter les fausses interprétations et les faux-fuyants, pour prouver notre désir réel de paix, limiter les pertes en vies humaines et les effusions de sang, nous avançons une plate-forme honorable de discussion aux autorités françaises si ces dernières sont animées de bonne foi et reconnaissent une fois pour toutes aux peuples qu'elles subjuguent le droit de disposer d'eux-mêmes:

1°) L'ouverture de négociation avec les porte-parole autorisés du peuple algérien sur les bases de la reconnaissance de la souveraineté algérienne une et indivisible.

2°) La création d'un climat de confiance par la libération de tous les détenus politiques, la levée de toute les mesures d'exception et l'arrêt de toutes les poursuites contre les forces combattantes.

3°) La reconnaissance de la nationalité algérienne par une déclaration officielle abrogeant les édits, décrets et lois faisant de l'Algérie une « terre française » en déni de l'Histoire, de la géographie, de la langue, de la religion et des mours du peuple algérien;

En contrepartie:

1°) Les intérêts français, culturels et économiques, honnêtement acquis, seront respectés ainsi que les personnes et les familles.

2°) Tous les Français désirant rester en Algérie auront le choix entre leur nationalité d'origine et seront de ce fait considérés comme des étrangers vis-à-vis des lois en vigueur ou opteront pour la nationalité algérienne et dans ce cas seront considérés comme tels en droit et en devoirs.

3°) Les liens entre la France et l'Algérie seront définis et feront l'objet d'un accord entre les deux puissances sur la base de l'égalité et du respect de chacun.

Algérien! Nous t'invitons à méditer notre Charte ci-dessus. Ton devoir est de t'y associer pour sauver notre pays et lui rendre sa liberté. Le Front de Libération Nationale est ton front. Sa victoire est la tienne.

Quant à nous, résolus à poursuivre la lutte, sûrs de tes sentiments antiimpérialistes, forts de ton soutien, nous donnons le meilleur de nous-mêmes à la Patrie.

LE SECRÉTARIAT.

 

 

A.L.N.

APPEL

Peuple Algérien,

A l'exemple des peuples qui ont brisé les chaînes de l'esclavage et de l'oppression,

En accord avec tes frères Marocains et Tunisiens auxquels tu es lié par des siècles d'histoire, de civilisation et de souffrance, tu ne dois pas oublier un seul instant que notre avenir à tous est commun.

Par conséquent, il n'y a pas de raison pour ne pas unifier, confondre et intensifier notre lutte. Notre salut est un et notre délivrance est une, dissocier le problème maghrébin c'est aller contre une réalité historique qui, à dater de 1830, fait notre malheur à tous.

En outre, pense un peu à ta situation humiliante de colonisé, réduit sur son propre sol à la condition honteuse de serviteur et de misérable surexploité par une poignée de privilégiés, classe dominante et égoïste qui ne cherche que son profit sous le couvert fallacieux et trompeur de civilisation et d'émancipation.

A propos de civilisation, nous te rappelons quelques dates illustres: 1830 avec ses rapines et ses crimes au nom du droit du plus fort: 18 70 suivie de massacres et d'expropriations qui ont frappé des milliers d'Algériens; 1945 avec ses 40 000 victimes; 1948 et ses élections à la Naegelen; 1950 avec son fameux complot. Comme tu le constates, avec le colonialisme, la Justice, la Démocratie, l'Égalité ne sont que leurre et duperie destinés à te tromper et à te plonger de jour en jour dans la misère que tu ne connais que trop.

Si à tous ces malheurs il faut ajouter la faillite de tous les partis politiques qui prétendaient te défendre, tu dois te convaincre de la nécessité de l'emploi d'autres moyens de lutte.

C'est pourquoi, conscients de la gravité de l'heure, au coude à coude, avec nos frères de l'Est et de l'Ouest qui meurent pour que vivent leur patrie respective, nous t'appelons à secouer ta résignation et à relever la tête pour reconquérir ta liberté au prix de ton sang.

Dans ce domaine, nous savons ce dont tu es capable, mais au départ nous voudrions attirer ton attention sur la manière de servir les forces de libération qui, pour ton bonheur, ont fait le serment sacré de tout sacrifier pour toi.

1°) Reste calme et discipliné. Ne te laisse pas aller au désordre qui ne peut servir que l'ennemi.

2°) Ton devoir impérieux est de soutenir tes frères combattants par tous les moyens.

3°) Sois vigilant. L'ennemi te guette et surveille tes moindres gestes pour gêner ton action.

Prends garde aux faux communiqués, aux mensonges, à la corruption, aux promesses dont le but est de te détourner de la voie que nous ont dicté notre religion et notre devoir national.

Pour finir:

- Toute inattention peut coûter la vie à des hommes.

- Toute indiscrétion peut engendrer des conséquences graves.

Donc, sans perdre une minute, organise ton action aux côtés des forces de Libéradon à qui tu dois porter aide, secours et protection en tous lieux et en tous moments.

En les servant tu sers ta cause

Se désintéresser de la lutte est un crime

Contrecarrer l'action est une trahison

DIEU est avec les combattants des justes causes et nulle force ne peut les arrêter désormais hormis la mort glorieuse ou la Libération Nationale.

VIVE L'ARMÉE DE LIBÉRATION

VIVE L'ALGÉRIE INDÉPENDANTE

Publié dans guerre d'Algérie

Partager cet article

Repost 0

SELON UN OFFICIER SUPERIEUR AMERICAIN, SPECIALISTE DE LA LUTTE ANTI-TERRORISTE, LE HEZBOLLAH EST LE SEUL PARTI AU MOYEN-ORIENT QUI ECHAPPE A LA SURVEILLANCE ELECTRONIQUE

Publié le par Tourtaux

 
L'officier supérieur américain à la retraite, Tristan Ash, spécialiste de la lutte anti-terroriste, a dévoilé au quotidien Al-Raï les dessous du «monde secret», révélant que tous les pays du Moyen-Orient, leurs présidents, leurs dirigeants et leurs partis, sont mis sur écoute d'une manière quotidienne, sans distinction entre ami ou ennemi.

L'ancien officier américain a précisé que le Hezbollah est le seul parti qui ne possède pas une empreinte électronique permettant qu'il soit espionné, car il utilise son propre système de télécommunication filaire.

Il précise, cependant, qu'un grand nombre de responsables du parti utilisent, bien que prudemment, du matériel de communication sans fils, ce qui permet de collecter des informations pour éviter que les services de renseignements ne se retrouvent dans un noir total. Mais ces services savent que les renseignements collectés sur le Hezbollah grâce à la surveillance électronique restent en deca du niveau requis.

M. Ash a indiqué qu'il est impossible de surveiller toutes les communications au Moyen-Orient sans la complicité des autorités locales, «qui facilitent, pour la plupart, notre mission.» «Toutefois, nous avons parfois besoin d'une équipe de travail sur le terrain pour installer du matériel de surveillance dans certains endroits ou des fréquences VHF-UHF, qui nous permettent de collecter les données nécessaires», a-t-il ajouté.

L'ancien officier américain a révélé qu'après les attentats du 11 septembre 2001, des ordres ont été donnés pour transformer toutes les ambassades américaines dans le monde en centres d'écoute. Les missions diplomatiques ont été équipées de matériels de haute précision, de sorte que l'on retrouve, à l'intérieur de chaque chancellerie, des bases semblables à celles de la NASA.

Et M. Ash de poursuivre: «Les gigantesques systèmes d'analyse des services de renseignements internationaux disposent d'un vaste lexique. Si, par exemple, des mots tels que missile, Israël, Hezbollah ou Al-Qaëda, ainsi qu'un grand nombre d'autres expressions, sont utilisés dans des conversations, les communications sont envoyées pour analyse et entrent dans les bases de données, avant que des recommandations ne soient émises pour décider de l'action à prendre».

Espionnage industriel

L'officier à la retraire a conclu en précisant que la surveillance électronique ne se limite pas uniquement aux questions militaires ou pour faire avorter des attentats terroristes avant qu'ils ne se produisent. Ils portent également sur l'espionnage industriel. La technologie a ainsi été utilisée pour connaitre les intentions des Arabes en matière d'économie, de pétrole et d'achat de matériel militaire.

Source : mediaramalb.wordpress.com
31-10-2013 | 17:33
 

Publié dans LIBAN

Partager cet article

Repost 0

LE HEZBOLLAH SALUE LA LIBERATION DES DETENUS PALESTINIENS QUI ETAIENT LOURDEMENT CONDAMNES

Publié le par Tourtaux

La libération d’un nombre des détenus palestiniens, notamment ceux qui purgent de lourdes peines, est considérée comme une espace de joie et d'espérance pour la nation et le peuple palestinien qui souffre quotidiennement l’amère de l’occupation et ses agressions continues.

Le Hezbollah félicite les peuples arabes et islamiques en général, et le peuple palestinien et lesLe Hezbollah salue la libération de détenus palestiniens. détenus libérés et leurs familles en particulier. Il espère que les efforts arabes et islamiques s’unissent pour libérer tous les détenus arabes et palestiniens dans les geôles de l’entité sioniste.

Le Hezbollah s’étonne du mutisme des Nations Unies, de la communauté internationale et des organisations des droits de l’Homme et surtout de leur négligence envers l'injustice et l'oppression que subissent les milliers de détenus arabes et palestiniens qui croupissent encore dans les prisons de l’occupation.

Le Hezbollah se tient toujours aux côtés du peuple palestinien dans la revendication de tous ses droits humains, en tête la libération de la terre et de prisonniers et la mise en place de l’Etat palestinien sur l'ensemble du territoire palestinien avec la sainte ville al-Qods (Jérusalem) comme capitale.

Source : Les Relations médiatiques du Hezbollah, traduit par l'équipe du site
31-10-2013 | 11:55

Publié dans Palestine

Partager cet article

Repost 0

HOLLANDE, FEAL SERVITEUR DU GRAND CAPITAL NOUS PREPARE UN AUTOMNE AUSTERE EN ETENDANT LA REDEVANCE TV AUX ORDINATEURS, TABLETTES, SMARTPHONES...

Publié le par Tourtaux

santé Sagesse Maya Elections 2012

Les consommateurs vont devoir s’y faire : l’extension de la redevance des anciens aux nouveaux écrans (smartphones, ordinateurs, tablettes) sera l’un des gros sujets du projet de loi de finances discuté à l’automne. Le sénateur David Assouline, porte-parole du PS et membre d’un groupe de travail sur le financement de l’audiovisuel public, a déjà esquissé les pistes de réflexion.

redevance-tv-montant

 

redevance-tv-montant « Il faut que cette contribution reste le pilier central du financement de l’indépendance de l’audiovisuel public. Et aujourd’hui, à mon avis, cela signifie de la rendre plus claire, lisible et moderne » a déclaré le sénateur socialiste dans une interview au Monde. Alors que tout le monde s’attend à une annulation européenne de la taxe Copé créée pour compenser la fin de la pub sur les chaînes publiques, Assouline milite pour taxer tous les appareils permettant de recevoir l’audiovisuel public.

 

Taxer les capteurs

Cette réforme, annoncée timidement par Aurélie Filippetti aurait un principe simple : « Ne plus l’asseoir uniquement sur les téléviseurs, mais sur la capacité dans chaque foyer de capter l’audiovisuel public » explique le parlementaire. Il suffirait de posséder un « capteur » permettant de recevoir l’audiovisuel public pour être assujetti, une fois par foyer. Capteur ? Le parlementaire cite notamment les ordinateurs ou tablettes, mais les smartphones devraient en toute logique être de la fête. C’est en tout cas les vœux de la Société civile des auteurs multimédia (Scam).

 

Pas de retour de la pub après 20 heures

Pourquoi taxer et non rétablir la pub après 20h ? « Si l’on accordait à France Télévisions de nouveaux écrans de publicité, cela casserait le prix de l’écran pour toutes les chaînes » rétorque-t-il. Un vrai cliquet anti-retour ! Pour faire bonne mesure, le sénateur propose aussi de rétablir la redevance sur les résidences secondaires. « La rétablir serait une mesure de justice sociale : elle ne toucherait pas toute la population et son montant serait égal à la moitié de celui payé pour la résidence principale ». Taxe Lescure + redevance TV + indémnisation pour copie privée Enfin, Assouline précise que cette taxe étendue sera parfaitement compatible avec la taxe sur les appareils connectés proposée par Pierre Lescure. « Les deux n’ont rien à voir. Dans un cas, la taxe se paye à l’achat, une seule fois : le constructeur est taxé, avec un taux quasi indolore pour des appareils qui coûtent plusieurs centaines d’euros. (…) De l’autre côté, avec la contribution modernisée, on est dans le même esprit que la contribution actuelle sur le téléviseur. C’est un actionnariat populaire qui donne droit à l’audiovisuel public. »


Taxe Lescure sur les appareils connectés, redevance audiovisuelle, redevance copie privée,

les consommateurs seront ainsi invités à contribuer à l’exception culturelle de tous les côtés : il suffira qu’ils achètent une tablette ou n’importe quel appareil doué pour le Net, avec capacité de stockage et de réception des flux TV.

Source : PC INpact Publiée le 19/06/2013

 

Rémy Pflimlin souhaite que « la redevance télé évolue »

 

Rémy Pflimlin, invité de RTL, mercredi 23 octobre 2013

 

Publié le 23/10/2013 à 12h04 | RTL Matin Rémy Pflimlin, invité de RTL, mercredi 23 octobre 2013

– Le président de France Télévisions souhaite que la redevance ne soit « plus seulement fondée sur la possession d’un poste de télévision mais sur la possession de tous les écrans ». Rémy Pflimlin a reconnu mercredi sur RTL que la diminution des ressources publiques à destination de France Télévisions amène à un plan d’économie de 300 millions d’euros à l’horizon 2015. « Ils doivent nous amener à l’équilibre en 2015″, a précisé le directeur de France Télévisions. Lui-même souhaite que le financement de la télévision publique soit adapté « entre nos missions et nos moyens ». Il a donc une nouvelle fois réclamé que la redevance puisse évoluer en étant « non plus seulement fondée sur la possession d’un poste de télévision mais sur la possession de tous les écrans », a-t-il précisé, visant précisément les tablettes.

 

Source : RTL.fr - See more at: http://actuwiki.fr/actu/37748/#sthash.wtV7ircg.dpuf

 

https://www.facebook.com/gw.gidaz

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

SOUFFRANCE AU TRAVAIL DANS LES HAUTS-DE-SEINE : NOUVEAU SUICIDE A LA POSTE, CELUI D'UNE MERE DE FAMILLE DE 43 ANS

Publié le par Tourtaux

Suicides à La Poste : des questions sans réponses 

  

 Le 28 septembre 2013, une employée de La Poste dans le département des Hauts-de-Seine, mère de famille de 43 ans, mettait fin à ses jours. Ce n’est malheureusement pas un acte isolé, il est la continuité d’une longue liste. Des interventions multiples et variées, émanant d’agents de La Poste, de syndicats et d’élus ont pourtant été faites pour dénoncer le mal-être régnant dans le groupe et les conséquences douloureuses qui en découlent. Force est de constater que le groupe La Poste n’en a pas tiré les bonnes conclusions. Les logiques de profit continuent d’être privilégiées au détriment de la santé des agents fonctionnaires ou salariés.

01903732-photo-logo-de-la-poste

 Le Syndicat Professionnel des Médecins de Prévention de La Poste alertait récemment le Président Jean Paul Bailly en ces termes : « […] Des suicides ou des tentatives de suicide, dont on peut penser qu’ils sont exclusivement liés à des situations de vie professionnelle, surviennent dans toutes les régions, dans tous les métiers et aux différents niveaux de l’entreprise […] Les accidents du travail et les maladies professionnelles sont en très forte augmentation […] La Poste crée des « inaptes » physiques et psychologiques […] ». Comme d’autres grandes entreprises, La Poste a bien mis en place une commission pilotée par Monsieur Jean Kaspar, en charge des conséquences des restructurations incessantes pour les personnels. Mais le résultat n'enraye pas la vague de suicides au sein du groupe. Aujourd’hui, une cellule dont l'utilité serait de comptabiliser ces actes de souffrance et de désespoir, avance quelques deux cents suicides en quatre ans.

 

l_la-poste-commission-qualite-vie-travail-jean-kaspar.jpg

 

Le 2 avril dernier, j’interpellai le Ministre du redressement productif, ministère de tutelle du groupe dont je rappelle que l’Etat est actionnaire à 100 %, sous la forme d’une question écrite, sur les conditions de travail des agents de La Poste, en faisant directement référence à la multiplication des tentatives de suicides et suicides. Cette question est toujours sans réponse à ce jour. Depuis, plusieurs agents de La Poste ont tenté, et parfois malheureusement réussi, à mettre fin à leurs jours. Persévérant dans l’engagement parlementaire, j’alertai le 2 juillet 2013, le ministre délégué auprès du Premier Ministre, chargé des relations avec le Parlement, sur le niveau insuffisant des réponses des ministres aux questions écrites déposées à l'Assemblée Nationale. Cette réponse est, bien entendu, restée, elle aussi, sans réponse.


 Mais c’est du porte parole du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale, Monsieur Thierry Mandon, que m’est parvenu un retour de presse pour le moins inattendu, dénonçant la « questionnite aiguë » dont seraient victimes certains députés. Face à ces non réponses et à l'attitude de certains membres de la majorité, le Gouvernement préfère ainsi une expression peu glorieuse pour la démocratie. Les questions écrites sont motivées par les sollicitations de familles, de syndicats, d'associations, d'entreprises… qui n'ont assez souvent que ce seul recours pour se faire entendre, et essayer de trouver des solutions à leurs difficultés. La réponse du Gouvernement est donc sans appel : « familles, syndicats, associations et entreprises, débrouillez vous avec vos problèmes, le Gouvernement n'en a que faire ! ». Pour les agents de La Poste, le message pourrait être encore plus clair : « continuez à supporter, tant que vous pouvez, les différentes restructurations, et soyez rassurés, La Poste comptabilise les suicides et tentatives ».

 

Chronique publiée dans le journal La Terre.

 

https://www.facebook.com/laurence.patis

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>