Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Du 23/06/2012 AU 29/06/2012 : LISTE DES ARTICLES LES PLUS CONSULTES SUR LE BLOG DU SANGLIER ROUGE

Publié le par Tourtaux

Du 23/06/2012 au 29/06/2012

Ci-dessous, la liste des articles les plus consultés

sur le blog du Sanglier Rouge

 

Accueil Le blog de Jacques Tourtaux
Article BELGIQUE : LES EFFETS DE LA LIBERALISATION DU CHEMIN DE FER : HAUSSE…
Article HALLUCINANT ! LA LDJ CREE UNE LISTE DE PRES DE 9000 JUIFS TRAITRES -…
Article COLLEGE FRANCOISE DOLTO DE PONT-A-MARCQ (59) : LA GREVE DES…
Article LETTRE OUVERTE DE BERNARD DEBRE A VALERIE TRIERWEILER - Le blog de…
Article FAITES CONNAITRE LE SCANDALE DE L'ETHYLOTEST - Le blog de Jacques…
Article HOPITAL DE FOURMIES(59)-HIRSON(02) : LE DIRECTEUR INTERDIT DE SEJOUR…
Page GUERRE D'ALGERIE - SOUVENIRS D'UN APPELE ANTICOLONIALISTE - Le blog…
Article NATIONALISATION DU GROUPE DOUX ! - Le blog de Jacques Tourtaux
Article QUAND LE MINISTRE SOCIALISTE VINCENT PEILLON VOTAIT POUR LA…
Article DU JOURNALISTE ALGERIEN MOHAMED BOUHAMIDI : LETTRE A LA FRANCE DES…
Article OU VA LA CGT ? LE SECRETAIRE DE L'UNION LOCALE CGT D'ALES (GARD)…
Article Le blog de Jacques Tourtaux - Liste des derniers articles parus sur…
Article TOURNER DEFINITIVEMENT LA PAGE DE LA POLITIQUE INITIEE PAR LE RENEGAT…
Article MER DE CHINE MERIDIONALE : LA CHINE AFFICHE SA FERMETE - Le blog de…
Article SYRIE : LE PRESIDENT TURC, ABATTU PAR LA DCA SYRIENNE ! - Le blog de…
Article EGYPTE : MOHAMED MORSI, UN FRERE MUSULMAN, ELU PRESIDENT. DE QUOI…
Mobile COLLEGE FRANCOISE DOLTO DE PONT-A-MARCQ (59) : LA GREVE DES…
Article L'INHUMAINE LAURENCE PARISOT, PRESIDENTE DU PATRONAT EN FRANCE : LA…
Article RAPPROCHEMENT HERSANT/ROSSEL : LE SYNDICAT CGT DU JOURNAL L'UNION…
Article COOP-ATLANTIQUE SAINTES (17) : INQUIETUDES DE LA CGT QUANT A…
Page LES APPARATCHIKS - Le blog de Jacques Tourtaux
Article ESPAGNE : LA GREVE ILLIMITEE DES MINEURS ASTURIENS CONTINUE : RETOUR…
Article SOUTIEN AUX ASSISTANTS D'EDUCATION DU COLLEGE DOLTO DE PONT-à-MARCQ…
Mobile Le blog de Jacques Tourtaux
Article LES DESSOUS DU LARGUAGE DE NICOLE BRICQ DU MINISTERE DE L'ECOLOGIE -…
Article LA FRANCE VENDUE AU QATAR ? - Le blog de Jacques Tourtaux
Article INTERNET ET TIC AU CONGO BRAZZAVILLE : ETAT DES LIEUX - SOLUTIONS -…
Article JEAN LEVY : VERS UNE GUERRE SANS FIN EN SYRIE ? - Le blog de Jacques…
Article ESPAGNE : 19ème JOUR DE GREVE DES MINEURS DES ASTURIES POUR DEFENDRE…

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article

Repost 0

PARIS : CE DIMANCHE 1er JUILLET A 17H PLACE DU TROCADERO MANIFESTATION DE SOLIDARITE AVEC LE PARAGUAY

Publié le par Tourtaux

LE COLLECTIF PARAGUAY VOUS INVITE A 
MANIFESTER EN SOLIDARITE AVEC LE PARAGUAY
DIMANCHE 1er JUILLET A 17 H
PLACE DU TROCADERO 
Parti communiste français - Parti de Gauche - Europe Ecologie Les Verts  Petite Amérique - france Amérique latine - Red Consejo Pro Bolivia - Comité Frente Amplio Alerte Honduras - Coordinadora de Colombianos de Francia - Coordinadora de Cubanos en Francia -
 



Publié dans Les Amériques

Partager cet article

Repost 0

LE PARTI COMMUNISTE TURC (TKP) DENONCE LES MANOEUVRES BELLICISTES DU GOUVERNEMENT ERDOGAN CONTRE LA SYRIE

Publié le par Tourtaux

tr}tkp4 Le Parti communiste turc (TKP) dénonce les manoeuvres bellicistes du gouvernement Erdogan contre la Syrie

 

 

Traduction AC pour http://solidarite-internationale-pcf.over-blog.net/

 

 

L'abattage d'un avion de reconnaissance Turc sur l'espace aérien Syrien démontre l'ampleur des sales et sanglantes manœuvres du gouvernement AKP sous les auspices des États-Unis et d’Israël. Il ne s'agit pas de la première provocation du gouvernement AKP contre la Syrie. Des bandes armées sont entraînées sur le territoire turc, avec des armes fournies par des agents de la CIA et les autorités Turques.

 

Personne ne peut effacer, sous un discours d' « unité nationale », le fait qu'un avion de guerre volait dans un autre pays afin de récolter des informations pour les États-Unis et Israël.

 

Le gouvernement AKP est coupable. Et le crime ne peut pas être dissimulé par des cris de guerre et des déclarations inculpant la Syrie. Sur quelle base pouvez-vous les tenir pour responsable ? Vous voulez l'emporter en disant : 'Nous sommes en train de comploter contre votre pays, et vous osez défendre votre territoire' ?

 

Justice, droit et vérité sont des vertus humaines dont vous êtes loin. Ces valeurs autant que le droit international suffisent à placer le gouvernement AKP sur le banc des accusés. Il faut payer le prix de cette provocation. Erdogan doit démissionner.

 

Le Parti populaire républicain (CHP), qui se prétend être le principal parti d'opposition, ferait mieux de se taire. CHP critique l'AKP sur son bellicisme, et joue sur la corde d'un pseudo-héroisme en disant « si la patrie est en jeu, nous nous unirons » ; toutefois, ils doivent savoir que l'opération conduite avec l'aide des États-Unis et d’Israël est clairement une trahison.

 

Le Parti communiste de Turquie appelle le peuple à mettre en échec les plans du gouvernement, à faire taire les tambours de guerre et à tourner le dos aux vautours qui appellent à « donner une leçon à la Syrie ».

                                                                                                                                                                                                                                                         Samedi 30 juin 2012

Publié dans Syrie

Partager cet article

Repost 0

OSCAR FORTIN : COUP D'ETAT OLIGARCHIQUE AU PARAGUAY

Publié le par Tourtaux

Oscar Fortin

 

vendredi 29 juin 2012

COUP D’ÉTAT OLIGARCHIQUE AU PARAGUAY



 
Le 20 avril 2008, Fernando Lugo fut élu président de la République du Paraguay pour un mandat de 5 ans. Les urnes parlèrent en faveur du candidat Lugo avec une marge supérieure de 10 points sur son adversaire. Cette élection démocratique et ses résultats ont été reconnus et célébrés par la communauté internationale. La démocratie avait parlé et le peuple en était le fondement.
À 9 mois des élections présidentielles, prévues pour avril 2013, un groupe de personnes, liées aux oligarchies et à des intérêts états-uniens, mirent en place un processus visant la reprise du pouvoir au plus haut niveau de la gouvernance de l’État. Ils y expulsèrent le président Fernando Lugo, dédié prioritairement aux intérêts du peuple paraguayen, pour le remplacer par un candidat, fidèle aux intérêts oligarchiques du pays. À ce niveau de la planification du coup d’État, il n’était plus question de savoir si c’était ce que voulait le peuple, fondement de toute démocratie. Seules comptèrent les oligarchies et la reprise des pouvoirs étatiques pour les remettre au service de ces derniers.
Une disposition de la Constitution paraguayenne, permettant la mise en jugement politique de tout haut fonctionnaire, dont le Président, sera l’outil tout désigné pour réaliser ce coup d’État en lui donnant toute l’apparence de la légalité et de la normalité. Or, cette mise en accusation politique du Président comporte un autre élément, tout aussi constitutionnel, sinon plus que celui du jugement politique comme tel, à savoir le droit à une défense pleine et entière. Ce dernier point qui figure dans à peu près toutes les constitutions démocratiques est renforcé par la Charte des droits de l'homme des Nations Unies, dont le Paraguay est signataire. Fernando Lugo n’a eu que deux heures pour assurer sa défense et écouter le jugement, sans appel, de sa destitution.  Il saute aux yeux qu'il n'a pas eu les droits à une défense pleine et entière.  Ainsi, non seulement la procédure de destitution est illégitime, mais elle est également inconstitutionnelle.
Nous réalisons que plus nous avançons dans le temps,  plus se raffinent les moyens de contourner la volonté des peuples pour s’emparer des pouvoirs démocratiques des États. Nous n’en sommes plus à ces interventions militaires, souvent téléguidées des États-Unis, qui bombardaient des édifices gouvernementaux, assassinaient des présidents en poste et réprimaient des peuples qui résistaient et défendaient leur démocratie.
On se rappellera, en 1973, les bombardements qui mirent un terme au régime politique et démocratique de Salvador Allende à qui les oligarchies substituèrent le sanguinaire Augusto Pinochet, ce putschiste dictateur à l’origine de milliers de morts, de torturés, de blessés et d’expatriés. On se souviendra de la junte militaire en Argentine qui mit un terme, en 1976, au processus démocratique du pays pour y faire régner la loi des plus forts et les intérêts des plus puissants. Que dire du dictateur Stroessner qui régna sur le Paraguay, pendant des décennies, en y faisant régner sa loi et en y imposant son pouvoir personnel. Là encore des milliers de morts, de persécutés, de torturés. Je vous réfère, ici,  sur ce qui sous-tend tous ces coups d’État et la main invisible qui les fomente. Toute cette deuxième moitié du XXe a été marquée par cette lutte acharnée et sans retenue des forces militaires contre la montée des peuples et leur prétention d’être les fondements de la démocratie et de leur devenir. L’Opération Condor en fut un triste instrument, voulu et soutenu par ceux qui continuent de se dire les apôtres de la démocratie et des libertés.

Depuis le début du présent siècle, cette lutte oligarchique pour garder le pouvoir ou pour le reconquérir, s’est poursuivie avec autant, sinon plus d’acharnement qu’avant. C’est que les peuples sont de plus en plus instruits et que la conscience sociale qui en émerge plonge toujours plus profondément ses racines dans les valeurs de solidarité, de justice et de vérité. Les peuples sont maintenant l’ennemi des oligarchies. Ils sont la force morale qui se porte à la défense de la démocratie et des dirigeants qu’ils ont portés au pouvoir.
Le cas du coup d’État au Venezuela, en 2002,  en est une illustration plus qu’éloquente. C’est le peuple, avec une partie de l’armée, restée fidèle au gouvernement, qui est descendu dans la rue et qui a forcé les putschistes à faire marche arrière. En Bolivie, en 2008, ce fut encore le peuple et la solidarité des pays latino-américains qui ont eu raison des putschistes. Au Honduras, en 2009, Manuel Zelaya aura eu moins de chance. Le peuple y était, mais les militaires, entièrement au service des putschistes ont eu raison du peuple qui a résisté héroïquement.
Les oligarchies et la main invisible de l’empire ne s’arrêtèrent pas là.  En 2010, les oligarchies équatoriennes utilisèrent les forces policières pour créer un conflit et réaliser un coup d’État visant le renversement du président Rafael Correa. Là encore, la mobilisation du peuple et la solidarité des peuples regroupés dans Unasur et l’Alba ont été déterminantes pour faire échouer ce coup d’État militaire.  Maintenant, c’est le Paraguay qui est touché par ces forces oligarchiques qui ont trouvé une procédure pouvant dissimuler leurs véritables objectifs: la reprise du contrôle des pouvoirs de l’État et l’affaiblissement des instances régionales que sont Mercosur et Unasur. Le peuple se mobilise et la communauté latino-américaine en fait tout autant.
Les pays, membre du Mercosur et ceux d’Unasur viennent d’exclure les nouveaux dirigeants du Paraguay de leur instance régionale. Cette exclusion sera valide jusqu’au moment où le peuple paraguayen se dotera, à travers des élections libres, de nouveaux dirigeants. Par contre, aucune mesure de nature à affecter le peuple ne sera prise par les pays intégrant ces organismes régionaux. Une approche tout à l’opposé des pays du Nord qui fondent leur politique de changement de régime sur des blocus économiques et des moyens de pression, dont les peuples sont les premiers à en être victimes.  
La toute dernière tentative de coup d’État, passée inaperçue dans nos médias, vient d’échouer. Effectivement, durant la semaine qui se termine, la Bolivie d’Évo Morales a été soumise à une grève des policiers, infiltrée d’agents provocateurs qui ont fait de la casse, qui ont menacé d’assassiner le Président et des ministres. Là encore, le peuple est descendu dans la rue à la rescousse de ses élus, leur apportant  tout le soutien nécessaire pour défendre la démocratie, la révolution et la constitution.
Il y a la démocratie oligarchique qui choisit, à sa manière, ses dirigeants et il y a la démocratie des peuples qui choisit par scrutin universel ses représentants. À nous de choisir la démocratie qui peut répondre le mieux aux intérêts des peuples.
Ce qui vient de se passer au Paraguay me rappelle ce jugement que portait Jésus de Nazareth sur ces pharisiens qui s’enfermaient dans la légalité de certaines pratiques pour mieux dissimuler leur corruption et leurs méfaits .
« Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, qui acquittez la dîme de la menthe, du fenouil et du cumin, après avoir négligé les points les plus graves de la Loi, la justice, la miséricorde et la bonne foi ; c'est ceci qu'il fallait pratiquer, sans négliger cela. » Mt. 23,23
Ceux qui prétendaient créer une brèche dans les organismes régionaux, comme Mercosur et Unasur, risquent d’être profondément déçus.  Le consensus a été au rendez-vous des mesures adoptées. Il ne fait que renforcer la cohésion et lintégration de ces pays entre eux. Fernando Lugo sest dit heureux que le peuple soit épargné par des mesures économiques susceptibles den affecter les conditions de vie. Il sest également dit satisfait de lexclusion de lactuel gouvernement fantoche des organismes régionaux.
 
Oscar Fortin
Québec, le 29 juin 2012

Publié dans Les Amériques

Partager cet article

Repost 0

TOUS ENSEMBLE CONTRE MONSANTO !

Publié le par Tourtaux

 

 NOS ENFANTS NOUS ACCUSERONT !

 

 

 http://www.idph-videos.com/nos-enfants-nous-accuseront.htm

 

http://www.idph-videos.com/nos-enfants-nous-accuseront.htm

Pour que Monsanto & Consorts ne soient pas leur futur...

 

Publié dans Santé

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>