AFGHANISTAN : NOUVELLE BAVURE DE SARKOZY QUI VIENT DE TUER QUATRE JEUNES AFGHANS. POUR CET INDIVIDU, L'ERREUR EST "HUMAINE"!

Publié le par Tourtaux

ublié le 29/04/2010 à 18:56 - Modifié le 29/04/2010 à 19:24 Le Point.fr

OPÉRATION

BAVURE - L'armée française admet avoir tué par erreur quatre jeunes civils afghans

Par Jean Guisnel

BAVURE - L'armée française admet avoir tué par erreur quatre jeunes civils afghans

Selon l'état-major des armées, les faits se sont produits lors d'une opération associant des soldats français et afghans dans la vallée de Bedraou © José Nicolas/ABACAPRES.COM

'); ]]> Click here to find out more!
Cette fois, l'armée française a acquis la certitude que c'est bien le tir d'un missile antichars Milan qui a causé la mort de quatre jeunes civils afghans, le 6 avril dernier. Cette annonce a été faite jeudi par l'amiral Christophe Prazuk, chef d'état-major des armées, à l'issue d'une enquête de trois semaines conduite conjointement par l'IJC (ISAF Joint Command) et par le représentant du chef d'état-major des armées en Afghanistan, le colonel Jacques Lapassé. Selon l'état-major des armées, les faits se sont produits lors d'une opération associant des soldats français et afghans dans la vallée de Bedraou. À cette occasion, les troupes engagées venant des deux GTIA de Kapisa et de Surobi font l'objet de prises à partie sporadiques et détectent un renforcement des insurgés, qui laisse prévoir "une manoeuvre de débordement", explique l'amiral Prazuk. Un groupe d'intervention constitué par les servants d'un poste de tir de missiles Milan et des tireurs d'élite repère "sept insurgés armés" à 1,5 km de leur position, cachés derrière un mur. Suivant les procédures, et après avoir constaté qu'aucun mouvement de civil ne s'était produit au bout d'une heure, ils demandent l'autorisation de tirer un missile Milan, que leur "accorde le commandant du bataillon de Kapisa".

Environ une heure après ce tir, une voiture se présente au camp de Tagab, et demande à voir des médecins. À bord du véhicule se trouvent cinq jeunes civils, âgés de dix à quinze ans, "polycriblés" par des éclats. Évacués par hélicoptère vers l'hôpital de Kaboul, quatre jeunes décèdent des suites de leurs blessures. Le cinquième, toujours hospitalisé, est hors de danger. Son témoignage a été très précieux lors de l'enquête. Le porte-parole a indiqué lors d'un point de presse tenu au ministère de la Défense qu'il y a "régulièrement dans cette province de Kapisa (est) des combats assez durs, dans une région où la population est assez dense, avec donc des règles d'ouverture du feu très strictes qui jusqu'à présent avaient permis d'éviter un incident malheureux".

On indique à l'état-major des armées que les familles des victimes seront suivies par la PRT (Provincial Reconstruction Team), et indemnisées. Il n'en demeure pas moins que les victimes civiles afghanes du conflit sont de plus en plus nombreuses. Un récent rapport de l'UNAMA, la mission de l'ONU en Afghanistan, estime que 2.412 civils ont été tués en Afghanistan en 2009 . En hausse de 14 % par rapport à 2008. Selon ce rapport, ces décès de civils sont imputables pour un quart à l'IASF et aux forces gouvernementales afghanes, et pour les trois quarts aux insurgés.

Publié dans Afghanistan

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tourtaux 30/04/2010 17:32


Vu le niveau du président et de l'ensemble de ses ministres, rien ne m'étonne.


modérateur 30/04/2010 17:24


le ministre a déclaré être désolé de ce qui est arrivé mais que la procédure avait été respectée. Ouf, nous sommes soulagés, si la procédure a été respectée avant le tir, l'honneur de la France est
sauf et il ne reste plus qu'à passer la lavette pour ramasser les morceaux.
Et avec ça, qu'est-ce qu'on vous sert ? quelques petites mines en formes de ballons pour attirer les enfants ?


Tourtaux 30/04/2010 06:32


Quand les peuples de la planète auront écrasé le capitalisme, il n'y aura plus de guerre.
N'est-ce pas ce que des pays progressistes des Amériques tentent avantageusement de faire?


manou 29/04/2010 23:39


guerre à la guerre
pauvres afghans
pauvres afghanes
comment les aider?
en les tuant pardi
aux cieux ils n'auront plus de souci
manou la révoltée


Tourtaux 29/04/2010 21:54


Le colonialisme géré par une armée de croisés.