Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

LE MORAL D"ISRAËL" ATTEINT EN PLEIN COEUR PAR LES SUCCES DE L'IRAN ET DE LA RESISTANCE

Publié le par Tourtaux

 
Par Akil Cheikh Hussein

Dans les confrontations qui, depuis 1948, opposent le camp arabe et l’entité sioniste, il y a lieu de dire que cette entité peut se frotter les mains de satisfaction et de joie devant le bilan de ses acquis. Cependant, cette réalité ne concerne pas tous les événements qui ont eu lieu. Cette entité se mord les doigts jusqu’au sang par courroux et par peur face aux développements qui constituent une menace pour son existence même.

Premièrement, la joie israélienne s’explique bien par le fait que le fameux «conflit israélo-arabe» a cédé la place, dans le jargon diplomatique, à un conflit «israélo-palestinien» qui, sous l’un de ses aspects, s’est transformé en conflits «palestino-palestiniens», et «palestino-arabes» qui s’ajoutent aux conflits «arabo-arabes».

C’est dans ces conditions que l’entité sioniste a pu réaliser de grands sauts en avant au niveau de l’expansion de ses colonies de peuplement, et marquer des points sur la voie du concept et de la réalité de la judaïsation de l’Etat, alors que l’Autorité palestinienne se contente de haleter derrière l’issu de négociations absurdes qui ressemblent à un repaire à partir duquel la Palestine ne fait qu’encaisser morsures après morsures.

Aux pays arabes qui voient les drapeaux israéliens flotter dans leurs airs, où ceux qui entretiennent avec «Israël» des relations indirectes, on a assisté à l’émergence de camps arabes,Amertume et déception sioniste face aux succès de l’Iran et l’axe de la résistance. régimes, organisations terroristes et parties civiles, qui agissent franchement sous les signes de l’alliance stratégique avec «Israël».

Quant aux pays arabes qui n’ont pas rejoint la ruée vers la paix et l’alliance directe ou indirecte, ils sont tous aux prises avec la destruction apportée par le «Printemps arabe» et ses prolongements takfiris et terroristes qui se consacrent à l’action effrénée en vue de liquider la Résistance que l’entité sioniste s’est avérée incapable de liquider et dont la liquidation constitue le plus grand des rêves israéliens.

C’est là que s’arrêtent les limites de la joie israélienne et commencent celles du courroux et de la peur. Du courroux en raison de son entrée dans l’ère de la défaite dont les prémisses ont commencé à apparaître lorsqu’en 1982, l’invasion israélienne s’est heurtée à la résistance d’une partie du peuple du Liban, le plus petit des pays arabes, et le plus réputé par l’adoption d’une partie de libanais de l’idée de la soumission sous la couverture de la thèse «la force du Liban réside dans sa faiblesse».

Et de la peur, avec et après le retrait israélien du Liban et l’effondrement du mythe de l’armée israélienne prétendue invincible, en 2000, et, en 2006, ainsi que les évolutions ultérieures avec lesquelles la totalité de la Palestine occupée était devenue à la portée des armes de la Résistance.

Quant à la montée en force du Hezbollah grâce à sa contribution dans la lutte contre l’offensive israélienne, déguisée sous le masque de la soi-disant révolution syrienne, elle a transformé l’équation de «la prise par la résistance de la Galilée et d’au-delà de la Galilée» en une menace pour Israël sérieusement posée sur la carte de la confrontation.

Certes, cette peur ne peut que s’amplifier avec la résistance de la Syrie durant trois longues années d’une guerre qui peut être considérée comme l’une des plus féroces parmi les guerres contemporaines, puis avec son passage d’une victoire à une autre, elle qui était supposée neAmertume et déception sioniste face aux succès de l’Iran et l’axe de la résistance. tenir que pour quelques semaines ou, au plus, pour quelques mois.

Qu’il s’agisse de la résistance de la Syrie ou des victoires de la Résistance au Liban et en Palestine (la plus récente est l’opération ‘Briser le silence’ menée par les Brigades d’al-Aqça), les Israéliens savent bien que c’est la République Islamique d’Iran qui a joué un rôle principal dans le changement des rapports de force et, par conséquent, dans le balayage des équations défaitistes au profit de la détermination à la libération totale de la Palestine usurpée.

Si l’entité sioniste pouvait, depuis la victoire de la Révolution Islamique en Iran, dormir tranquillement dans la soie des sanctions, des guerres et des permanentes menaces dirigées contre l’Iran qui n’a fait que progresser sur tous les plans, la conviction des Etats-Unis et de leurs alliés européens et arabes qu’il est dans leur intérêt de s’arranger avec l’Iran, a poussé les Israéliens au bout de l’hystérie.

Juste après la signature de l’accord en vertu duquel les Grandes puissances ont reconnu le droit de l’Iran de disposer d’un programme nucléaire pacifique, Netanyahu, dont le pays possède un arsenal de plusieurs centaines d’ogives nucléaires, a déployé toutes ses capacités en matière de gesticulation et fourberie en criant en vain sa colère face au monde: «Aujourd'hui, le monde est devenu beaucoup plus dangereux parce que le régime le plus dangereux du monde a réalisé une étape importante vers l'obtention de l'arme la plus dangereuse au monde»!

En vain également, l’entité sioniste a lancé beaucoup de cris au sujet de l’inertie de l’Occident face à la prétendue interception par «Israël» d’un bateau chargé d’armes iraniennes destinées à Gaza.

La presse et les sites internet israéliens ont dénoncé l’«hypocrisie européenne» en voyant la haute responsable de la politique extérieure de l’UE, Catherine Ashton, baptisée «Farida», la haute responsable de la propagande anti-israélienne, et traitée de tous les noms, effectuer une visite en Iran. Le comble tout en se voilant la tête et en «couvrant de honte» la tête de l’Europe et du monde libre, le jour même où le monde entier célébrait la Journée Mondiale de la Femme…

De l’amertume, de la déception mais beaucoup de grossièretés et de vulgarités sont les armes ultimes qui sont à la disposition de l’entité sioniste face à quiconque oserait transgresser les «lois» israéliennes au sujet de l’obligatoire animosité envers l’Iran et l’ensemble de l’axe de la résistance! Le reste est facile à imaginer.

Source: French.alahednews

18-03-2014

 

 

Publié dans Israël

Partager cet article

Repost 0

LA CRIMEE ET SEBASTOPOL SONT OFFICIELLEMENT RUSSES DEPUIS CE MARDI 18 MARS 2014

Publié le par Tourtaux

La Crimée et Sébastopol font partie de la Russie (Kremlin)

Dossier: L’avenir de la Crimée

La Crimée et Sébastopol font partie de la Russie (Kremlin)
16:54 18/03/2014
MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti

La Crimée et la ville de Sébastopol font partie de la Russie dès mardi 18 mars, date de la signature de l'accord d'entrée dans la Fédération de Russie, lit-on sur le site du Kremlin.

"La République de Crimée est considérée comme une partie de la Russie à compter de la date de signature de l'accord. Dès la date d'intégration à la Russie de la République de Crimée, deux sujets fédéraux voient le jour au sein de la Fédération de Russie, notamment la République de Crimée et la ville d'importance fédérale de Sébastopol, ", lit-on dans le communiqué.

L'accord a été signé par le président russe Vladimir Poutine, le président du Conseil suprême (parlement) de Crimée Vladimir Konstantinov, le premier-ministre de la république autonome Sergueï Aksionov et le président du conseil municipal de Sébastopol Alexeï Tchaly

 

Publié dans Russie

Partager cet article

Repost 0

LES USA SUSPENDENT LEURS RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC LA SYRIE. CET ETAT FASCISTE AURAIT-IL L'INTENTION D'AGRESSER MILITAIREMENT LE PEUPLE SYRIEN?

Publié le par Tourtaux

Washington suspend les relations diplomatiques avec Damas

Dossier: Situation politique en Syrie

Damas (Archives)
21:51 18/03/2014
MOSCOU, 18 mars - RIA Novosti

Washington a suspendu les relations diplomatiques avec Damas et le fonctionnement de leurs ambassade et consulats en Syrie, ont rapporté mardi les médias internationaux.

Les employés de l'ambassade de Syrie et des consulats syriens à Troy (Michigan) et Houston (Texas) ont été sommés de quitter le territoire américain, selon les médias.

"Nous avons décidé que les individus nommés par le régime de Bachar al-Assad ne doivent pas exercer des fonctions diplomatiques et consulaires sur le territoire des Etats-Unis", a noté le nouvel envoyé spécial américain pour la Syrie, Daniel Rubinstein, cité par l'agence Reuters.

Nommé envoyé spécial pour la Syrie lundi dernier M.Rubinstein, a jusque-là occupé un poste au Bureau du renseignement américain. Il avait antérieurement dirigé une unité d'observation civile au sein de la Force multinationale d'observateurs au Sinaï, en Egypte, dirigé le bureau pour Israël et Palestine auprès du département d'Etat américain, occupé le poste de consul américain à Jérusalem et été en poste à Amman, Bagdad, Tunis, Tel Aviv et Damas.

 

Publié dans USA

Partager cet article

Repost 0

LES PROPOS IRRESPONSABLES ET HAINEUX DE FABIUS ONT SAPE LA CONFIANCE QUE LA RUSSIE AVAIT EN LA FRANCE

Publié le par Tourtaux

Dmitri Rogozine : la question des Mistral nuit à la confiance envers la France

Dmitri Rogozine : la question des Mistral nuit à la confiance envers la France

Par La Voix de la Russie | Dmitri Rogozine, le vice-premier ministre russe, estime que, avec ses déclarations concernant des sanctions dans le domaine technico-militaire, la France a sapé la confiance que la Russie avait en elle en tant que fournisseur.

« La déclaration de Laurent Fabius, le ministre français des Affaires étrangères, concernant la coopération technico-militaire russo-française à la télévision hier surprend. Dans un domaine aussi sensible, la France commence à compromettre son statut de fournisseur fiable », a écrit Dmitri Rogozine sur son compte Twitter.
http://french.ruvr.ru/2014_03_18/Dmitri-Rogozine-la-question-des-Mistral-nuit-a-la-confiance-envers-la-France-1550/

Publié dans Russie

Partager cet article

Repost 0

USA : LE FAUCON JOE BIDEN CONFIRME QUE L'EMPIRE US ATTISE LE FEU DE LA GUERRE SE DISANT PRET A DEPLOYER EN POLOGNE LEUR SYSTEME ANTIMISSILE. UNE PASSOIRE COMME LE "DOME D'ACIER" EN ISRAËL???

Publié le par Tourtaux

Aujourd'hui, 19:19

Joe Biden confirme que les USA sont prêts à déployer leur système antimissile en Pologne

 Joe Biden confirme que les USA sont prêts à déployer leur système antimissile en Pologne

Par La Voix de la Russie | Le vice-président américain Joe Biden a déclaré mardi que les États-Unis sont toujours prêts à déployer en Pologne des éléments de leur système antimissile d’ici 2018.

Lors de sa visite en Pologne, il a indiqué que « les États-Unis ne renoncent pas à leur engagement de déployer des éléments de leur système antimissile en Pologne d’ici 2018 »
http://french.ruvr.ru/news/2014_03_18/Joe-Biden-confirme-que-les-USA-sont-prets-a-deployer-leur-systeme-antimissile-en-Pologne-7077/

Publié dans USA

Partager cet article

Repost 0