Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

BASSAM TAHHAN : CROISSANT CHIITE, CROISSANT SUNNITE : OU VA L'ISLAM ?

Publié le par Tourtaux

Transmis par Bassam Tahhan

 

 

 

Croissant chiite, croissant sunnite : où va l'islam ?

 

 

 

Publié dans Religion

Partager cet article

Repost 0

TERRORISME INTELLECTUEL

Publié le par Tourtaux

 

Terrorisme intellectuel

"Le terrorisme intellectuel est la pratique qui, au moyen d'arguments et de procédés intellectuels (conformes en général à la liberté d'expression), vise à intimider pour empêcher la formulation d'idées gênantes. C'est une censure idéologique qui vise à empêcher de parler de tout ce qui ne rentre pas dans les grilles de l’idéologie, et qui sera dénoncé par le politiquement correct comme étant un dérapage. C'est un moyen de favoriser ses propres idées et donc soi-même en tant qu'incarnation de ces idées (intellectuel défendant son statut, parti visant la conquête du pouvoir). La politique est un des domaines privilégiés du terrorisme intellectuel, mais la culture, l'enseignement, etc. n'en sont pas exempts.

« Le terrorisme intellectuel, ce sont les moyens que mettent en œuvre ceux qui savent très bien qu'ils ont tort pour empêcher que les objections les atteignent. Ils n'ont pas d'autres méthodes. »
— Jean-François Revel

« Qu'appelle-t-on terrorisme intellectuel ? Le fait de vouloir déconsidérer une personne qui exprime des opinions au lieu de les réfuter par des arguments. »
— Jean-François Revel

« C'est un système totalitaire. Mais d'un totalitarisme patelin, hypocrite, insidieux. Il vise à ôter la parole au contradicteur, devenu une bête à abattre. À abattre sans que coule le sang : uniquement en laissant fuser des mots. Les mots de la bonne conscience. Les mots des grandes consciences. Les mots qui tuent. »
— Jean Sévillia, Le terrorisme intellectuel : De 1945 à nos jours, éd. Perrin, 2004

Parmi les procédés habituels qui sont au cœur du terrorisme intellectuel : l'emploi de la censure, de sophismes, le relativisme, le polylogisme (l'opinion ne compte pas, c'est la situation sociale de celui qui parle qui compte), la diabolisation, l'emploi de motvirus ("ultra-libéralisme", "néolibéralisme" ), les obstacles moraux au consentement, etc. "
WIKIBERAL

 

Terrorisme intellectuel "Le terrorisme intellectuel est la pratique qui, au moyen d'arguments et de procédés intellectuels (conformes en général à la liberté d'expression), vise à intimider pour empêcher la formulation d'idées gênantes. C'est une censure idéologique qui vise à empêcher de parler de tout ce qui ne rentre pas dans les grilles de l’idéologie, et qui sera dénoncé par le politiquement correct comme étant un dérapage. C'est un moyen de favoriser ses propres idées et donc soi-même en tant qu'incarnation de ces idées (intellectuel défendant son statut, parti visant la conquête du pouvoir). La politique est un des domaines privilégiés du terrorisme intellectuel, mais la culture, l'enseignement, etc. n'en sont pas exempts. « Le terrorisme intellectuel, ce sont les moyens que mettent en œuvre ceux qui savent très bien qu'ils ont tort pour empêcher que les objections les atteignent. Ils n'ont pas d'autres méthodes. » — Jean-François Revel « Qu'appelle-t-on terrorisme intellectuel ? Le fait de vouloir déconsidérer une personne qui exprime des opinions au lieu de les réfuter par des arguments. » — Jean-François Revel « C'est un système totalitaire. Mais d'un totalitarisme patelin, hypocrite, insidieux. Il vise à ôter la parole au contradicteur, devenu une bête à abattre. À abattre sans que coule le sang : uniquement en laissant fuser des mots. Les mots de la bonne conscience. Les mots des grandes consciences. Les mots qui tuent. » — Jean Sévillia, Le terrorisme intellectuel : De 1945 à nos jours, éd. Perrin, 2004 Parmi les procédés habituels qui sont au cœur du terrorisme intellectuel : l'emploi de la censure, de sophismes, le relativisme, le polylogisme (l'opinion ne compte pas, c'est la situation sociale de celui qui parle qui compte), la diabolisation, l'emploi de motvirus ("ultra-libéralisme", "néolibéralisme" ), les obstacles moraux au consentement, etc. " WIKIBERAL

Publié dans Culture

Partager cet article

Repost 0

INFOGRAPHIE : LES REGLES D'ENGAGEMENT ENTRE LA RESISTANCE ET L'ENNEMI ISREALIEN. LES REGLES DU JEU ONT CHANGE !

Publié le par Tourtaux

Publié dans LIBAN

Partager cet article

Repost 0

LA SYRIE HOSTILE A TOUTE INTERVENTION ETRANGERE TERRESTRE CONTRE LES TERRORISTES

Publié le par Tourtaux

Syrie: Damas hostile à toute intervention étrangère terrestre contre Daesh
 

La Syrie refuse toute intervention de troupes terrestres sur son territoire pour combattre le groupe wahhabite takfiriste Daesh (Etat islamique-EI), a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères Walid Mouallem à Damas.
   
M. Mouallem a indiqué en outre que la Jordanie n'avait pas répondu à une demande syrienne de coordonner les efforts contre l'EI, après l'annonce le 3 février de l'exécution d'un pilote jordanien.

"Il n'y a pas jusqu'à présent de coopération entre la Syrie et la Jordanie dans le domaine de la lutte contre le terrorisme", a-t-il souligné dans une conférence de presse avec son homologue bélarusse Vladimir Makei.

"Concernant des informations de presse sur une (éventuelle) entrée de troupes terrestres en Syrie, nous disons clairement que nous ne permettrons aucune violation de la souveraineté syrienne. Nous n'avons pas besoin de ces forces terrestres, l'armée syrienne mène cette mission avec bravoure", selon lui.
   

Concernant les énormes besoins humanitaires générés par la guerre M. Mouallem a critiqué "des réticences des donateurs" internationaux. "Le gouvernement syrien contribue à hauteur de plus de 70% des aides" pour les Syriens, a-t-il indiqué accusant les pays qui soutiennent l'opposition de payer des sommes énormes pour l'achat d'armes plutôt que pour les aides.
   
L'émissaire de l'ONU Staffan de Mistura est attendu mardi à Damas pour évoquer son plan visant à "geler" les combats à Alep (nord) pour laisser passer l'aide humanitaire. M. Mouallem a indiqué que Damas était "prêt à l'écouter".


Avec AFP

 

Source: Agences

09-02-2015 - 18:09 Dernière mise à jour 09-02-2015 - 18:09

Publié dans Syrie

Partager cet article

Repost 0

L'ARMEE DE L'AIR IRANIENNE DEVOILE LA NOUVELLE VERSION DE L'AVION DE CHASSE SAIYQAT

Publié le par Tourtaux

 

L’Iran dévoile la nouvelle version de l’avion de chasse Saiyqat


L’équipe du site


L'Iran a dévoilé ce lundi une nouvelle version de son avion de chasse Saiyqat, baptisé Saiyqat 2 et ce en présence du  vice-ministre de la Défense et des Forces armées et chef de la logistique général le general-brigade Amir Hatami et du commandant adjoint de la Force aérienne de l'armée de la République islamique le  brigade- pilote  Ali Reza Borkhor", a rapporté la chaine satellitaire iranienne alAlam.


 Hatami a rappelé que la stratégie du ministère de la Défense dans le renforcement des capacités des Forces armées aériennes   est basée surtout  sur les capacités locales :" Saiyqat2, a été conçu et fabriqué par des professionnels de l'industrie aérospatiale  du Ministère de la Défense, avec la contribution des Forces aériennes de l' Armée de la république islamique iranienne.Cet avion de chasse est utilisé pour des opérations tactiques et aussi pour la formation des pilotes à des stades avancées".

Pour ce qui est des caractéristiques de Saiyqat2 , Hatami a affirmé : " il est le  deuxième de  la génération Saiyqat, ses capacités de combat ont été renforcées par des armes plus sophistiquées et aussi par un système  électronique (Ketroionek)  sans compter que cet avion de chasse est aussi un avion de   formation avancée contre les avions dotés d'armes lourdes"..

 Hatami a estimé que "  l'industrie de défense nationale notamment la production de différents systèmes de defense par les élites universitaires et les entreprises spécialisées, les tests réussis de ces différents systèmes sont l'un des exploits de notre strategie" ajoutant  que "cette réalisation importante dans le domaine des avions de combat et de formation a eu lieu sous la direction du guide supreme de la Révolution islamique, et permet à l'Iran de faire partie des rares  pays qui possèdent  l'expertise et la fabrication de divers avions militaires de combat et de formation".

 

Source: Médias

09-02-2015 - 20:13 Dernière mise à jour 09-02-2015 - 20:13

Publié dans Iran

Partager cet article

Repost 0