Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

PALESTINE : LES RESISTANTS D'AL QASSAM DEMANDENT A L'IRAN DE LUI FOURNIR DES MISSILES SOL-AIR ET ANTICHARS PLUS PERFORMANTS

Publié le par Tourtaux

 

alQassam à Téhéran: "Nous voulons des missiles sol-air et des antichars"


L’équipe du site

Les récentes évolutions dans les relations entre le Hamas et l'Iran se sont couronnées par une visite  d'une délégation du Hamas en Iran, portant un message des Brigades al-Qassam : nous voulons des missiles  plus performants en prévision d'une guerre future.

Ce revirement de bord de la part du Hamas à l'égard de l'Iran s'explique par la mauvaise  expérience politique que ce dernier a vécu avec l'axe arabe, dit  "modéré" ou avec le mouvement des Frères musulmans. Une expérience qui a révélé au Hamas que l'Iran est de loin le plus ferme et plus loyal envers la cause palestinienne et dans sa  lutte contre   l'occupation israélienne que ces pays arabes.

En effet, le témoignage des leaders du Hamas, la récente agression israélienne contre Gaza-  la troisième en six ans- ont démontré  au Hamas  que "l'axe  des modérés arabes»  tout en prétendant vouloir se rapprocher de lui et  construire des relations bilatérales, n'avait aucun scrupule à se dresser  contre lui pendant la guerre".

D'où une intensification des réunions après la fin de la guerre entre les dirigeants du Hamas et ceux concernés par la question palestinienne  à Beyrouth et Téhéran.

A l'issue de ces rencontres, les deux parties sont parvenues à ce qu'on pourrait appeler un protocole d'entente, répartis en plusieurs points, notamment :


-empêcher que le conflit en Syrie n'envenime la relation entre le Hamas et l'axe de la résistance
-financer  la résistance palestinienne et l'armer, en particulier al-Qassam, avec des armes plus sophistiquées  afin de lutter contre toute nouvelle agression.

Il convient de souligner que  ces derniers jours,  les médias israéliens répétaient que la République islamique a recommencé "après deux ans d'interruption" à envoyer de l'argent au Hamas.

Selon un cadre du  Hamas, "nos intérêts exigent de se tenir avec ceux qui nous donnent des armes".

Et donc, la délégation du Hamas a demandé  des armes iraniennes pour alQassam, notamment des missiles sol-sol de haute précision, ainsi que des missiles anti-aériens et antichars.

Bref des armes "stratégiques"..

Selon des sources proches de Hamas , «les Iraniens ont répondu à notre demande positivement,  surtout que l'expérience de la guerre et notre évaluation des développements sur le terrain ont prouvé que nous avions besoin de   missiles téléguidés afin d'atteindre des objectifs en profondeur en Israël et causer plus de dommages, au lieu de lancer des roquettes de manière sporadique».

Pour  al-Qassam, "ces missiles sont devenus une nécessité, car la résistance doit rester en état d'alerte et être dotée suffisamment d'armes en prévision d'une guerre  à l'avenir".

En effet, les responsables à Hamas  s'attendent à une guerre avec l'ennemi à court terme, et ce en raison de la pression exercée sur les Gazaouis. Le porte-parole du mouvement, Sami Abu Zuhri, a fait remarquer que "la poursuite du blocus contre Gaza risque de pousser le  Hamas à commetre des actes qui seront qualifiés de fous".

Outre la question d'un renforcement de l'armement , les responsables du Hamas et les Iraniens ont discuté le positionnement de certains pays arabes contre le Hamas et leur rôle dans  la prolongation de la guerre à Gaza, sans oublier la  pression saoudienne sur le Qatar afin de rompre avec les Frères musulmans  . Sachant  que  Doha n'a pas cessé de rassurer les dirigeants du Hamas que les relations bilatérales ne seront pas affectées par ce genre de pressions.

Il n'empêche que pour le Hamas, la  nécessité d'un repositionnement du mouvement s'est imposée de facto, repositionnement qui s'est traduit par une volonté de se réconcilier avec les Iraniens et le Hezbollah: des efforts censés se couronner par  la prochaine   visite du Président du Bureau politique , Khaled Mashaal, à Téhéran.

A Beyrouth, le Hamas cherche à consolider les  relations avec les différents protagonistes palestiniens et libanais afin de réduire la tension mutuelle entre les partisans.  Dans  les prochains jours , une réunion est  prévue entre les responsables du mouvement et ses fonctionnaires dans le but d'élaborer et de mettre en place un plan de  «rééducation pour contenir la base populaire», a rapporté un responsable du mouvement.

Ces réunions entre les dirigeants du Hamas  et son personnel ne se sont pas bornées à la scène libanaise, mais se font dans diverses scènes régionales..

Selon des sources du  Hamas,   «différentes initiatives ont  facilité la visite de la délégation du Hamas en Iran, notamment celles de M. Nasrallah et de  Ramadan Shallah (secrétaire général du Jihad islamique), qui oeuvrent ensemble pour améliorer la relation avec le Hamas».

A cela s'ajoute le constat suivant :  le Hamas et autres factions palestiniennes ont apprécié   « le sang froid de l'Iran et sa politique du  long terme, alors que   la mentalité arabe est plus émotionnelle et agit selon  la logique de la vengeance. Par conséquent le Hamas et derrière lui les factions de la résistance palestinienne sont  certains  que le soutien iranien au Hamas ne s'arrêtera pas à cause du différend sur le dossier syrien, voire  la République islamique n'abandonnera pas  les Qassam, même si Téhéran a exprimé son désaccord avec le bureau politique du Hamas. »

Cela dit, il reste pour le Hamas a régler deux questions complexes:  convaincre ses partisans qui soutiennent les rebelles syriens de leur alliance avec  l'axe de la résistance, et le  mouvement salafiste à Gaza.

Pour les premiers, des sources confirment que toutes ces voix, "quels que soient leurs niveaux et leurs confessions, n'ont pas de résonance à l'intérieur du  mouvement, qui a pris une décision unanime de consolider la relation avec l'axe de la résistance quelque soit le prix".

Ces sources ont ajouté que des " mesures seront prises contre certains d'entre eux  officiellement ".

Pour les seconds, "ils n'ont pas d'influence dans l'amélioration des relations ".



 

Source: Journaux

10-02-2015 - 16:29 Dernière mise à jour 10-02-2015 - 19:06

Publié dans Palestine

Partager cet article

Repost 0

LE "SOCIALISTE" HOLLANDE VEUT EN NOTRE NOM PARTICIPER A TOUTES LES GUERRES. CE DANGEREUX SPYCHOPATHE DECIDE DE FAIRE LA GUERRE A LA PAIX. C'EST A LA FOIS FASCINANT ET FASCISANT !

Publié le par Tourtaux

Hollande : La guerre, la guerre, la guerre !!!
 

En un discours de quelques secondes, François Hollande a répété ce mot on ne sait combien de fois. C’est voulu. Il veut nous sensibiliser à cette notion. Le mot n’est déjà plus tabou depuis un certain temps. Car, quoi qu’il arrive, M. Hollande a décidé qu’aucune guerre ne doit avoir lieu sans la France. Que ce soit en Syrie, en Afrique, en Afghanistan ou ailleurs, la France, depuis Sarkozy, s’est toujours retrouvée en première ligne, comme en Indochine ou à Suez.

Pendant que les anglo-saxons poussent derrière, qu’Israël organise mais fait profil bas dans l’action, que les autres partenaires rasent les murs, la France fait la bravache, n’étant suivie que par les écervelés de Pologne (encore une fois) et des petits bouts de terre des états baltes.

Les français d’aujourd’hui savent-ils vraiment ce que c’est qu’une guerre, celle qui se passe hors des écrans de télé et des salles de cinéma ?
 Ils sont aujourd’hui comme les syriens d’Alep en 2010, chantant et dansant, se mariant, faisant leurs études, voyageant d’un endroit à l’autre du pays, rencontrant proches et amis, vivant pleinement leur vie.

Ils sont comme les ukrainiens avant Maïdan, vivant dans un pays, certes en difficultés, mais heureux. Les syriens et les ukrainiens, se doutaient-ils que, du jour au lendemain, tout ce bonheur allait s’évanouir d’un coup, remplacé par le chaos ?

En cas de guerre avec la Russie, ce que les européens n’excluent plus, la Syrie et l’Ukraine seront comme des paradis par rapport à ce que sera la France. Il ne faudra avoir aucun doute que cette fois les russes ne s’arrêteront pas à Berlin. Il est tout aussi certain que l’Europe sera submergée en quelques jours. La petite armée française n’y suffira pas pour défendre le territoire. Combien de veuves et d’orphelins faudra-t-il compter pour se dire enfin « si nous avions su » ?

Quand personne n’osera plus sortir de peur de recevoir un missile, quand il n’y aura plus d’électricité parce que les centrales seront HS, quand les trains seront à l’arrêt ou seront rares, quand les hôpitaux seront débordés, et quand enfin nous aurons sous les yeux ce que nous voyions à la télé concernant les enfants de Gaza ou du Donbass, peut-être dirons-nous: assez !, mais ce sera trop tard.

Hollande récite sa leçon en criant « la guerre, la guerre, la guerre…». Avec Merkel, ils ont joué à Daladier et Chamberlain. On a vu ce que ça a donné il y a plus de 75 ans parce que la guerre était voulue, de la même manière qu’elle est voulue aujourd’hui. La France, comme naguère, est toujours le dindon de la farce. Ses grands amis indéfectibles anglo-saxons ont toujours misé gagnant sur la naïveté, voire la stupidité de ses chefs, et ça a toujours marché.

Le gouvernement actuel ne donne pas de signes que cela changera ; ce sera même pire. Les dirigeants du pays ont défilé le 11 janvier en versant des larmes de crocodile pour 17 morts (que sont devenus les blessés ?), mais seraient prêts à verser le sang de dizaines, voire de centaines, de milliers de français (au nom de quoi, déjà ?). Comment peut-on comprendre cela?

En 1939, la France a déclaré la guerre à l’Allemagne pour sauver la Pologne dont elle se souciait comme d’une guigne. Aujourd’hui, elle pourrait vouloir renouveler cet exploit pour sauver l’Ukraine dont elle se soucie encore moins que de la Pologne.

C’est simplement fascinant.

Source : Réseau International

(Pour voir la vidéo de M. Hollande)

 

Source: Sites web

10-02-2015 - 14:50 Dernière mise à jour 10-02-2015 - 14:50

Publié dans Fascisme

Partager cet article

Repost 0

COMBATTANT AVEC LES TERRORISTES DE BOKO HAR, 8 SOLDATS FRANCAIS ARRETES PAR L'ARMEE CAMEROUNAISE. L'ARROGANT FABIUS AURAIT EXIGE LE RETOUR IMMEDIAT AU BERCAIL DES 8 TUEURS FRANCAIS.

Publié le par Tourtaux

L’armée Camerounaise arrête 8 soldats français combattant aux cotés de Boko Har
 

Mr. Laurent Fabius, le ministre français chargé des affaires étrangères aurait ordonné au gouvernement camerounais la libération et le rapatriement immédiat en France des 08 européens capturés par les forces de défense Camerounaises dans le nord Cameroun en janvier et qui étaient au service des islamistes terroristes Boko haram afin que ceux-ci soient jugés et écroués selon leur mérite.


Mr. Fabius agit comme si le Cameroun était son garçon de course et ne disposait pas de juridictions et des lois anti-terroristes pour juger les auteurs qui se rendent responsables d´actes terroristes pourtant d´atteinte à la sûreté de l´état du Cameroun.

L'ambassade de France au Cameroun niait de façon hypocrite et mensongère, en août 2014 toute implication sécrète de la France dans la déstabilisation du Cameroun à travers la secte Boko Haram. Que font des soldats "blancs" dans les rangs d´islamistes "noirs"?

Ces déclarations du ministre Fabius sont une expression du mépris et d´une violation flagrante de la souveraineté du Cameroun doublée d´arrogance de colon. Le Cameroun est un état souverain n'en déplaise au Colon.

source: africeleb.com


 

Source: Sites web

10-02-2015 - 11:48 Dernière mise à jour 10-02-2015 - 11:48 | 657 vus

Publié dans colonialisme

Partager cet article

Repost 0

KOBANE LIBEREE : DES CENTAINES DE FEMMES KURDES, MAIS AUSSI TURQUES, IRANIENNES ET D'AUTRES PAYS, ONT FAIT RECULER LES TERRORISTES. GLOIRE ET HONNEUR A CES VAILLANTES COMBATTANTES ! (VIDEO)

Publié le par Tourtaux

 

 

VIDEO. Des brigades de combattantes face aux jihadistes

Des centaines de femmes kurdes, mais aussi turques et iraniennes, ont fait reculer le groupe État islamique dans la ville de Kobane, enclave kurde en Syrie. Une de ces femmes a accepté de répondre aux questions de France 2.

 

 

(FRANCE 2)

Francetv info

Mis à jour le 09/02/2015 | 11:42 , publié le 08/02/2015 | 22:43

 

Elles sont majoritairement kurdes et ont décidé de se réunir pour combattre le jihad islamique. Des brigades improvisées qui ont réussi à reprendre la ville de Kobane en Syrie, en janvier 2015. 
Nassrin Abdalla, commandante à la tête d'une armée en première ligne du conflit, était présente à Paris et a bien voulu se confier aux équipes de France 2. "Je suis vraiment fière d'avoir participé à la libération de Kobane, mais aussi de l'avoir fait en tant que femme, car c'est aussi un combat de femmes. [...] Il y a des étudiantes, des femmes mariées. Toutes sortes de femme vont au combat."

De l'avantage psychologique d'être du sexe dit faible

Nassrin Abdalla était journaliste avant de décider de prendre les armes et de défendre Kobane, où la guerre sévit depuis cinq mois entre jihadistes et Kurdes.
Elle est persuadée que son sexe est un avantage psychologique. "Ils ont peur de nous, et ils croient qu'être tué par une femme signifie qu'ils n'iront pas au paradis."
Kobane est libérée mais détruite, et le groupe État islamique sévit toujours en Irak et en Syrie. Mais à l'image de ces femmes soldats, Nassrin Abdalla est prête "à se battre jusqu'au bout, jusqu'au dernier centimètre".

 

 

Publié dans Syrie

Partager cet article

Repost 0

LE PROJET DE LOI MACRON, DIRECTEMENT INSPIRE DU MEDEF : TRANSFORMER LES NOTAIRES EN FONCTIONNAIRES !

Publié le par Tourtaux

Alternative à la disposition de la loi Macron : transformer les notaires en fonctionnaires !

Brèves, vivelepcf, 9 janvier 2015

Le projet de loi Macron est directement inspiré du cahier revendicatif de l’aile la plus « libérale » du Medef et du rapport Attali. C’est un ensemble de mesures disparates, souvent peu concrètes au premier abord pour le monde du travail. Ce caractère permet une large confusion politique. Hollande l’a compris en orientant avec insistance l’attention politique sur cette loi Macron et en la détournant du « pacte de responsabilité ».

Ceux qui adoptent une posture de gauche en perspective de 2017 peuvent afficher leur opposition sans faire courir de risques pour Hollande et Valls. Tout doit être fait pour qu’ils ne viennent pas récupérer et polluer notamment la lutte difficile engagée contre l’extension du travail du dimanche. Communistes, nous combattrons fermement et mobiliserons aussi contre l’attaque faite aux prud’hommes, contre les nouvelles dispositions en faveur des promoteurs immobiliers, contre la privatisation des aéroports etc.

La droite peine à masquer son accord total avec Macron. Certains de ses députés ont annoncé qu’ils la voteraient, prenant date pour une (encore très) éventuelle recomposition vers le centre du gouvernement. Les autres dénoncent l’insuffisance des aides au patronat. Pour tenir leur posture d’opposant, comme l’extrême-droite aussi de son côté, ils s’appuient sur la mobilisation d’une partie de leur clientèle, les professions réglementées et singulièrement les notaires.

Il y a là un combat entre intérêts internes à la bourgeoisie, entre une composante qui défend ses avantages anciens et une autre qui lorgnent sur ses bénéfices. De notre point de vue, toutes les professions réglementées ne sont pas comparables. Mais il est comique de voir les notaires recruter des spécialistes en communication pour leur fournir du matériel de manifestation, banderoles, panneaux… On se doute bien qu’à la fin des courses, Medef et notaires trouveront un terrain d’entente, pourquoi pas aux dépens d’autres professions…

Mais d’ici là, dans un objectif de clarification, sur cet aspect, parmi d’autres du projet de loi, communistes, nous pouvons porter une alternative progressiste pour l’avenir des prérogatives actuelles des notaires : les transformer en fonctionnaires !

Certes, ils suivent des études longues, mais cela justifie-t-il qu’il gagne en moyenne 6 fois plus que les enseignants ?

Certes, ils certifient juridiquement leurs actes « authentiques » mais des fonctionnaires des impôts, plus qualifiés, ont des responsabilités juridiques comparables.

Quant au privilège accordé par Louis XVIII de se transmettre la charge entre soi, il n’est pas défendable, même avec la pire mauvaise foi.

Transformer les notaires en fonctionnaires, ou les remplacer par des fonctionnaires, au bénéfice des ménages, ce sont les notaires eux-mêmes qui en suggèrent la logique.

Ils réfutent devoir être concernés par les directives européennes de mise en concurrence des services. Et avec quels arguments ! Dans la revue, le Nouvel Economiste, du 3 juin 2013, le président du Conseil supérieur du Notariat, M. Jean Tarrade, déclare : « Certains commissaires européens, qui ne connaissent pas dans leur pays le notariat, ignorent que nous sommes en réalité des fonctionnaires. Notre métier est celui d’un fonctionnaire : nous avons une délégation de l’Etat pour recevoir par exemple des actes de mutation immobilière pour assurer une paix sociale de sorte que les ventes immobilières soient garanties par l’Etat. Nous mettons le sceau de l’Etat et collectons des impôts. Nous assurons un véritable service public qui pourrait tout à fait être assuré par des fonctionnaires ».

Prenons-le au mot ! Intégrons les rémunérations des notaires dans la grille indiciaire! Leur expérience toute nouvelle de la lutte pourra leur servir à se battre avec nous pour l’augmentation du point!

Au passage, cela permettrait de mettre fin aux activités privées très lucratives que de nombreux notaires développent, en parallèle, dans l’immobilier, profitant de la connaissance que leur charge publique leur donne du marché.

La fonction publique, c’est la garantie de l’égalité de traitement, de la neutralité, de l’efficacité !

http://pcfsaintquentin.fr/alternative-a-la-disposition-de-la-loi-macron-transformer-les-notaires-en-fonctionnaires/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=alternative-a-la-disposition-de-la-loi-macron-transformer-les-notaires-en-fonctionnaires

 

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0