Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

MESSAGE DE VLADIMIR POUTINE, PRESIDENT DE LA FEDERATION DE RUSSIE A L'OCCASION DU 70ème ANNIVERSAIRE DE LA LIBERATION D'AUSCHWITZ

Publié le par Tourtaux

 

Message de Vladimir Poutine à l’occasion de la commémoration du 70e anniversaire de la libération d’Auschwitz

Crises/guerres Hégémonie Histoire Russie

Pour la première fois, Vladimir Poutine n’a pas assisté à ces commémorations, signe éloquent des tensions entre la Russie et l’Occident et de l’indépendance croissante de Moscou.

 

Poutine
 
Vladimir Poutine a adressé ce message à tous les participants à la cérémonie de commémoration du 70e anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz par l’Armée Rouge et à l’occasion de la Journée Internationale de commémoration de l’Holocauste

Message de Vladimir Poutine

 

Dans son message, le Président de la Fédération de Russie a notamment souligné :

 

« L’Holocauste a été l’une des pages les plus tragiques et les plus honteuses de l’histoire humaine. Des millions de personnes innocentes ont été victimes des nazis, ont vécu l’enfer des camps de la mort et ont été fusillés, torturés, et sont morts de faim et de maladie. L’Armée Rouge a mis un terme à ces atrocités et à cette barbarie impitoyable et a sauvé non seulement le peuple juif, mais également les autres peuples d’Europe et du monde.

Nous devons toujours garder fermement à l’esprit que toute tentative de réécrire l’histoire et la contribution de notre pays à la grande victoire reviendrait à justifier les crimes du nazisme et ouvrirait la porte à la ré-émergence de cette idéologie meurtrière. Oublier les leçons de notre passé commun pourrait conduire à une répétition de ces terribles tragédies. Il est donc de notre devoir de défendre la vérité sur les événements de la Seconde Guerre mondiale et de défendre les réalisations, la dignité et la réputation de ceux qui vivent et de ceux qui ne sont plus.

C’est notre devoir et c’est une question d’honneur auprès des générations à venir. »

26 janvier 2015

______________________________

Source : http://eng.news.kremlin.ru/news/23524

Traduction : http://www.sayed7asan.blogspot.fr

Publié dans Russie

Partager cet article

Repost 0

GAZA : L'EPREUVE RAFAH - ENTRETIEN AVEC CHRISTOPHE OBERLIN

Publié le par Tourtaux

[Vidéo] Gaza: L’épreuve Rafah – Entretien avec Christophe Oberlin


 

Crises/guerres Droit international Egypte Israël Palestine

 

 
oberlin

 

Après avoir subi de plein fouet le massacre de sa population, Gaza doit faire face à une nouvelle épreuve. L’Egypte rase sa ville de Rafah et déplace toute la population pour créer une zone tampon plus large avec le territoire de Gaza. Le Professeur Christophe Oberlin estime, dans cette interview, que cette opération doit probablement préparer le terrain à une épreuve terrifiante pour la population de Gaza.

 

Entretien réalisé par Gérard Lazare pour Arrêt sur Info

Christophe Oberlin, né en 1952, est Chirurgien des hôpitaux et professeur de médecine à la faculté Denis Diderot à Paris. Depuis 2001, il dirige régulièrement des missions chirurgicales en Palestine, particulièrement dans la bande de Gaza. Il témoigne aussi de ce qu’il observe sur le terrain, à travers interviews, articles de presse et activités associatives. Derniers ouvrage parus : La Vallée des Fleurs – Marj El Zouhour (Erick Bonnier 2013); Quelle est la blancheur de vos Blancs et la noirceur de vos Noirs. Edilivre. Le chemin de la Cour – Les dirigeants israéliens devant la Cour Pénale Internationale ». Editions Eric Bonnier.

URL: http://arretsurinfo.ch/video-gaza-lepreuve-rafah-entretien-avec-christophe-oberlin/

Publié dans Palestine

Partager cet article

Repost 0

LE PEUPLE DE FRANCE VA DEVOIR REMBOURSER A L'UNION EUROPEENNE UN MILLIARD D'EUROS D'AIDES AGRICOLES VERSEES A TORT

Publié le par Tourtaux

La France va devoir rendre à l'Union européenne un milliard d'euros d'aides agricoles

 

Cette somme, versée à tort, devra être remboursée en trois fois jusqu'en 2017.

La somme réclamée par Bruxelles correspond à environ 2% des quelque 40 milliards d'euros perçus par la France dans le cadre de la PAC pour la période 2008-2012.La somme réclamée par Bruxelles correspond à environ 2% des quelque 40 milliards d'euros perçus par la France dans le cadre de la PAC pour la période 2008-2012. (MAXPPP)

Par Francetv info avec AFP

Mis à jour le 27/01/2015 | 16:52 , publié le 27/01/2015 | 15:09

A l'heure des économies budgétaires, la nouvelle tombe mal. La France va devoir rendre à l'Union européenne plus d'un milliard d'euros d'aides agricoles versé à tort en raison de fraudes et d'erreurs, durant la période 2008-2012, a-t-on appris mardi 27 janvier, auprès de la Commission européenne.

Pourquoi la France est-elle sanctionnée ?

La France est ainsi pénalisée pour ses défaillances à vérifier le bien-fondé des aides versées dans le cadre de la Politique agricole commune (PAC) aux agriculteurs, qui auraient reçu des subsides plus importants que prévu entre 2008 et 2012. Au cœur de l'affaire, un litige entre Bruxelles et Paris concernant les aides "à la surface" versées à la France. La Commission européenne juge que le système français qui permet d'estimer les surfaces agricoles, dont dépend le montant des aides, est défectueux.

Une partie des anomalies repérées lors de contrôles européens "provient du dessin des parcelles fait par les agriculteurs avec un logiciel appelé le Pac graphique. La Commission reproche à la France d'utiliser un logiciel en noir et blanc ne permettant pas de bien délimiter les parcelles", expliquait Jacques Pasquier, responsable de la PAC à la Confédération paysanne, au Parisien, en juin 2014.

A quoi correspond ce montant ?

Le montant d'un milliard d'euros a été déterminé à l'issue d'une longue période de négociations entre Paris et Bruxelles. Au départ, la Commission européenne n'avait pas exclu de réclamer jusqu'à 1,8 milliard d'euros, car ce n'est pas la première fois que la France est rappelée à l'ordre. En 2013, elle avait par exemple dû rembourser 46 millions d'euros.

Quinze États membres sont concernés par cette demande de remboursement, mais Paris hérite du plus gros de l'ardoise, qui s'établit au total à 1,45 milliard, selon le détail des chiffres publiés dans le Journal officiel de l'UE.

Qui va rembourser ?

Cette somme, qui correspond à environ 2% des quelque 40 milliards d'euros versés dans le cadre de la PAC, devra être remboursée en trois tranches jusqu'en 2017. Mais l'Etat ne devrait pas les réclamer aux agriculteurs bénéficiaires. C'est en tout cas ce qu'expliquait le ministère de l'Agriculture au Parisien, en 2014. Donc, à moins d'amputer le budget du ministère, la sanction risque de peser sur l'ensemble des contribuables. Quant aux cultivateurs, ils pourraient désormais subir des contrôles plus fréquents.

 


Publié dans Europe

Partager cet article

Repost 0

MANLIO DINUCCI : MINUIT MOINS TROIS MINUTES

Publié le par Tourtaux

Transmis par Marie-Ange Patrizio

 

L’art de la guerre

 

 

 

Minuit moins trois minutes

 

 

 

Manlio Dinucci

 

 

 

L’aiguille de l’ « Horloge de l’apocalypse », le pointeur symbolique qui sur le « Bulletin of the Atomic Scientists » indique à combien de minutes nous sommes du minuit de la guerre nucléaire, a été déplacée vers l’avant : de minuit moins 5 en 2012 à minuit moins 3 en 2015, même niveau qu’en 1984 en peine guerre froide. Sur les grands médias, la nouvelle est passée presque totalement sous silence. Et pourtant l’alarme est lancée par de réputés scientifiques de l’Université de Chicago qui, après consultation d’autres collègues (dont 17 Prix Nobel), évaluent la possibilité d’une catastrophe provoquée par des armes nucléaires en concomitance avec le changement climatique dû à l’impact humain sur l’environnement.

 

L’optimisme prudent sur la possibilité de garder sous contrôle la course aux armements nucléaires s’est évanoui face à deux tendances : l’impétueux développement de programmes pour la modernisation des armes nucléaires et le blocage substantiel du mécanisme de désarmement. A la première place, parmi les causes de la relance de la course aux armements nucléaires, les scientifiques étasuniens mettent le programme de « modernisation » des forces nucléaires USA, qui a un « coût astronomique ». Ils confirment ainsi ce qui a déjà été documenté sur il manifesto (24 septembre 2014i) : le président Obama -à qui a été remis en 2009 le Prix Nobel de la paix pour « sa vision d’un monde libéré des armes nucléaires, qui a puissamment stimulé le désarmement »- a présenté 57 projets d’upgrade (modernisation, mise à jour) de sites nucléaires militaires, pour un coût estimé à 355 milliards de dollars en dix ans. Le programme prévoit aussi la construction de 12 nouveaux sous-marins d’attaque nucléaire (avec chacun 24 missiles en mesure de lancer jusqu’à 200 ogives nucléaires), 100 autres bombardiers stratégiques (chacun armé d’environ 20 missiles ou bombes nucléaires) et 400 missiles balistiques intercontinentaux avec base à terre (chacun avec une puissante ogive nucléaire). On estime que le programme complet coûtera environ 1000 milliards de dollars.

 

La Russie aussi, indiquent les scientifiques étasuniens, est en train de procéder à la modernisation de ses forces nucléaires. Moscou confirme qu’elles feront en 2015 plus de 100 manoeuvres. Selon la Fédération des scientifiques américains, les USA entretiennent 1920 ogives nucléaires stratégiques prêtes au lancement (sur un total de 7300), en comparaison des 1600 russes (sur 8000). Celles de la France et de la Grande-Bretagne comprises, les forces nucléaires de l’Otan disposent d’environ 8000 ogives nucléaires, dont 2370 prêtes au lancement. En ajoutant celles chinoises, pakistanaises, indiennes, israéliennes et nord-coréennes, le nombre total des ogives nucléaires est estimé à 16300, dont 4350 prêtes au lancement.

 

Ce sont des estimations approximatives par défaut, puisque personne ne sait exactement combien il y a d’ogives nucléaires dans chaque arsenal.  Ce qu’on sait scientifiquement c’est que, si elles étaient utilisées, elles effaceraient l’espèce humaine de la surface de la Terre. Ce qui rend la situation de plus en plus dangereuse est la militarisation croissante de l’espace.

 

Une résolution contre le déploiement d’armes dans l’espace extérieur, présentée par la Russie aux Nations Unies, a reçu un vote négatif de la part des Etats-Unis, Israël, Ukraine et Géorgie, et l’abstention de tous les pays de l’Union européenne. Y compris l’Italie où, en violation du Traité de non-prolifération, se trouvent 70-90 bombes nucléaires étasuniennes en phase de « modernisation », et où pour la seconde année consécutive s’est déroulée la manoeuvre Otan de guerre nucléaire.

 

Où les grands médias, qui semblent nous illuminer sur tout, éteignent les projecteurs pendant que l’aiguille de l’Horloge s’approche de minuit.

 

 

 

Edition de mardi 27 janvier 2015 de il manifesto

 

http://ilmanifesto.info/tre-minuti-a-mezzanotte/

 

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

 

 

 

 

 

i « Usa, le réarmement nucléaire du Prix Nobel de la paix »

 

 

 

 

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

GRECE : DECLARATION DU PARTI COMMUNISTE (KKE) : LE RENFORCEMENT DU KKE MARQUE UNE TENDANCE POSITIVE DES FORCES A SE RASSEMBLER A NOUVEAU AUTOUR DU PARTI

Publié le par Tourtaux

Le renforcement du KKE marque une tendance positive des forces à se rassembler à nouveau autour du Parti

 

 

Aux élections du 25 Janvier, le KKE a reçu 5.5% des voix, une augmentation de 1% (+ 60,000 votes) par rapport aux élections parlementaires de 2012, marquant ainsi une tendance positive des forces à se rassembler à nouveau autour du KKE, une tendance qui a été aussi enregistrée aux élections européennes, aux élections régionales et locales, ainsi qu’au niveau des initiatives du KKE dans le mouvement syndical.

 

Le KKE a obtenu la troisième place dans 11 régions électorales: 2e région du Pirée, Samos, Lesbos, Leucade, Zakynthos, Céphalonie, Corfou, Larisa, Trikala, Prévéza, Boeotia.

 

Le KKE a obtenu 15 députés  (il avait 12).

 

Le SG du CC du KKE, Dimitris Koutsoumpas, a salué dans sa déclaration les milliers de travailleurs de notre pays et les jeunes qui ont répondu à l'appel du KKE et ont contribué aujourd'hui à son renforcement, confirmant la tendance positive au rassemblement des forces à nouveau autour du Parti. En particulier, il a salué ceux qui ont voté pour le KKE pour la première fois en appréciant sa stabilité, sa cohérence, son désintéressement.

 

Les résultats des élections reflètent le grand mécontentement et la colère du peuple contre les partis ND et PASOK, qui l’ont plongé dans la pauvreté et le chômage au cours de la crise économique. Il reflète en grande partie le faux espoir que le nouveau gouvernement de SYRIZA puisse suivre une politique dans les intérêts du peuple. La formation d’un gouvernement de SYRIZA – soit de majorité absolue, soit de coalition- suivra la même route : la route à sens unique européenne, les tactiques d’exigence réduite, de concession et de compromis, les engagements au grand capital, aux monopoles, à l'UE et l'OTAN.

 

Il est négatif qu'un parti nazi a obtenu encore une fois un pourcentage  important de votes.

 


 

Ci-dessous, vous pouvez trouver le tableau avec l'ensemble des résultats, ainsi que la déclaration complète du SG du CC du KKE:

 

 

 

 

 


DÉCLARATION DU SG DU KKE, DIMITRIS KOUTSOUMPAS, SUR LES RÉSULTATS DES ÉLECTIONS DU 25 JANVIER 2015

 

Tout d'abord, nous tenons à remercier les milliers de travailleurs dans notre pays, les jeunes qui ont répondu à l'appel du KKE et ont contribué aujourd'hui à son renforcement, confirmant la tendance positive au rassemblement des forces à nouveau autour du Parti, à la récupération des votes. Cette tendance a été enregistrée l'année dernière aux élections européennes et aux élections municipales et régionales et s’est poursuivie au niveau des petites et grandes luttes de notre peuple, du mouvement syndical ouvrier et populaire.

 

En particulier, nous voulons saluer les électeurs qui ont voté pour le KKE pour la première fois en appréciant sa stabilité, sa cohérence, son désintéressement.

 

Le résultat général des élections exprime, par les urnes aussi, le grand mécontentement et la colère du peuple contre les partis ND et PASOK, qui l’ont plongé dans la pauvreté et le chômage au cours de la crise économique.

 

Bien sûr, il reflète en grande partie le faux espoir que le nouveau gouvernement de SYRIZA puisse suivre une politique dans les intérêts du peuple.

 

Le KKE a estimé, sur la base des déclarations et des positions de SYRIZA avant et pendant la campagne électorale, que la nouvelle composition du Parlement et la formation d’un gouvernement de SYRIZA – soit de majorité absolue , soit de coalition- suivra la même route : la route à sens unique européenne, les engagements au grand capital, aux monopoles, à l'UE et l'OTAN, avec toutes les conséquences négatives que cela implique pour notre peuple et notre pays. Les couches populaires paieront encore une fois les pots cassés.

 

C’est un développement très négatif qu'un parti nazi, avec de l’action meurtrière et criminelle spécifique, un parti qui a été formé par les mécanismes du système, qui est clairement contre les intérêts du peuple, a obtenu encore une fois un pourcentage  important de votes.

 

Dans l'ensemble, nous estimons que la ligne de la contre-attaque et de la rupture avec  la voie du développement capitaliste, l'UE et la politique qui soutient cette direction à travers l’incorporation et la passivité, doit être renforcée encore plus parmi le peuple.

 

Le KKE intensifiera ses efforts et ses initiatives pour les problèmes aigus des travailleurs et du peuple, avec nos propositions pour le soulagement des chômeurs, des familles des couches populaires, des travailleurs indépendants, des agriculteurs, des étudiants.

 

Il intensifiera les efforts et les initiatives pour le regroupement du mouvement ouvrier-populaire, la formation de l’alliance populaire, pour que le peuple réalise ses espoirs et ses aspirations et se libère du joug des monopoles.

 

Nous luttons, à l'intérieur ainsi qu’à l'extérieur du parlement, avec le pouvoir que notre peuple nous a donné, pour révéler les plans concoctés contre le peuple.

 

Nous allons lutter de manière dynamique en tant qu'opposition ouvrière-populaire militante, en tant qu’organisateur et inspirateur de la lutte ouvrier et de l'alliance populaire, pour la survie et la perspective de renversement totale.

 

Nous souhaitons beaucoup de force à tous. Nous allons de l'avant, dynamiquement! Merci.

 

Athènes, 25/1/2015                          Le Bureau de Presse du KKE

Publié dans GRECE

Partager cet article

Repost 0