Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

PAR CHEMS EDDINE CHITOUR : CHOKRI BELAÏD : UN HOMME, UN PROJET, UN COMBAT

Publié le par Tourtaux

Chokri Belaïd : Un Homme, un projet, un combat

Publié dans Tunisie

Partager cet article

Repost 0

LE MINISTRE PS CAHUZAC BLANCHIT PAR LA SUISSE DU FRIC. CITOYEN ROUGE, JE VOMIS CETTE CLIQUE DE POLITICARDS VEREUX, GRASSEMENT PAYES AVEC NOTRE POGNON !

Publié le par Tourtaux

 

La Suisse blanchit Cahuzac, affirme le JDD

10/02 | 07:43

 

 

Les autorités fiscales suisses excluent que le ministre du Budget, Jérôme Cahuzac, ait eu un compte bancaire ouvert à la banque UBS "à son nom ou à celui d'une société" depuis 2006, affirme le Journal du dimanche.


Selon la réponse des autorités fédérales, transmise en fin de semaine dernière, Jérôme Cahuzac n'a pas été titulaire d'un compte à l'UBS depuis 2006, écrit le journal, qui cite une source dans l'entourage du ministre de l'Economie, Pierre Moscovici.


"Il n'y a aucune place au doute", certifie cette source.


Jérôme Cahuzac avait déjà laissé entendre cette semaine que la réponse apportée par la Suisse aux questions sur l'existence supposée d'un compte bancaire à son nom prouvait son innocence.


"Je suis toujours ministre du Budget et cette réponse a été portée à la connaissance des autorités françaises la semaine dernière. Quelle conclusion en tirez-vous? Je peux vous aider. La conclusion qu'on peut en tirer, c'est que depuis le début, c'est moi qui dis la vérité", a-t-il dit vendredi sur BFM.


Une enquête préliminaire a été ouverte en janvier par le parquet de Paris à la suite des information du site Mediapart, qui soutient que Cahuzac a longtemps disposé d'un compte à la banque UBS, qu'il aurait fermé en février 2010.


Selon Le Nouvel observateur, qui a révélé mardi que les autorités suisses avaient répondu à Paris, ce document montre que le ministre n'a pas fermé de compte à l'UBS à cette date.


 

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/reuters-00498546-la-suisse-blanchit-cahuzac-affirme-le-jdd-536916.php

Publié dans Politique

Partager cet article

Repost 0

PALESTINE : UN TRIBUNAL MILITAIRE ISRAELIEN EMPRISONNE UN JUGE PALESTINIEN DE JENINE

Publié le par Tourtaux

Un tribunal israélien décide d'emprisonner un juge palestinien de Jénine
[ 10/02/2013 - 10:53 ]
Jénine – CPI

 

Le tribunal militaire israélien de Salem a décidé d'emprisonner l'ancien juge de Jénine, Ahmed Frihat pour 15 mois avec une amende de 3 000 Shekels.

 

Les forces armées occupantes ont arrêté le juge Frihat (47 ans), le 23 janvier 2013, après avoir pris d'assaut sa maison dans le village de yamoun près de Jénine.

 

L'avocat de la Fondation de la solidarité internationale pour les droits de l'homme a déclaré que Frihat est l'un des hommes de la réforme et l'action de bienfaisance dans la ville de Jénine et a obtenu le degré de Master dans le Fikh (jurisprudence) et la législation de l'Université nationale de Najjah à Naplouse, alors qu'il est marié et père de six fils et souffre de plusieurs maladies.

 

Le même tribunal a condamné le prisonnier, Amran Aziz Mourai du village de Karawat Bani Hassan pour 18 mois et une amende de 8 000 Shekels, Faiçal Mahmoud Khalifa du camp de Nour Chams dans la province de Toulkarem à 10 mois et une amande de 3 000 Shekels, Saeil Tahssin Ramadan du village de Tel à Naplouse à 4 mois et une amende de 2 500 Shekels et Moussab Jamal Tariq Akoub de Naplouse, pour 4 mois et une amende de 2000 Shekels.

 

De plus, l'avocat Abou Hassan a souligné que le tribunal militaire de Jalmeh a prolongé, jeudi dernier, la détention de plusieurs captifs pour plusieurs jours pour achever l'enquête avec eux.

 

http://www.palestine-info./fr/default.aspx?xyz=U6Qq7k%2bcOd87MDI46m9rUxJEpMO%2bi1s7YmE%2b1tbGpAIOrDnuZqQYFZ5eUK1AfLXWSqLFOJafYhD2cFCdttETfL6oLRkRudFYvSzzJTi0%2fYkox4ABiGYVOlQ9gL0jU2SOXdF%2f5kystGw%3d

Publié dans Palestine

Partager cet article

Repost 0

LE CAPITALISME AUQUEL J'AJOUTE SES LAQUAIS MEDIATIQUES AUX ORDRES !

Publié le par Tourtaux

Dimanche 10 février 2013710/02/Fév/201309:48

capitalism

 

http://www.jacques-lacaze.com/article-le-capitalisme-115208440.html

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article

Repost 0

TUNISIE : LE FRONT POPULAIRE REFUSE L'OFFRE DU FMI

Publié le par Tourtaux

 

Le Front Populaire refuse l’offre du FMI
Hamma Hammami

 

Le Front Populaire refuse l’offre du FMI d’avoir une rencontre en privé. En effet, le FMI a imposé au peuple tunisien durant 23 ans, en s’appuyant sur la dictature de Ben Ali, une politique antisociale et antidémocratique qui a fait beaucoup de ravages (chômage, pauvreté, corruption et dictature..). En revanche, le Front Populaire propose au FMI une rencontre publique lors d’un débat télévisé.

 

Le Front Populaire rappelle que, le peuple tunisien qui a fait la révolution a exprimé sa volonté de rejet de cette politique, et du pouvoir qui avait la charge de la lui imposer. De même que sa volonté d’en finir avec cette politique.


Cependant, faisant fi de cette volonté clairement exprimée à travers la révolution, le FMI non seulement exige la poursuite de la même politique, mais, en plus veut l’accentuer davantage. C’est le sens du nouveau plan d’austérité et de relance de l’endettement extérieur (à un rythme jamais atteint auparavant sous la dictature) qui vient d’être conclu avec le gouvernement de la Troika. Le dernier rapport de l’Expert de l’ONU sur la dette qui condamne les agissements des créanciers comme le FMI en affirmant que : « les créanciers ne devraient pas subordonner l’octroi de prêts ou les mesures d’allègement de la dette à la mise en œuvre, notamment, de politiques de privatisation, de titrisation, de libéralisation du commerce, de dérégulation des investissements ou de libéralisation du secteur financier ». Ce rapport insiste également sur le fait que « les États créanciers et les institutions financières internationales ne doivent pas tirer parti d’une crise économique, financière ou liée à la dette extérieure pour promouvoir des réformes structurelles dans les États débiteurs ».


Le Front Populaire ne reconnait aucune légitimité au FMI pour continuer de décider du sort du peuple tunisien et considère son nouveau plan comme étant la poursuite de son agression contre le peuple tunisien. Le Front Populaire exige du FMI de cesser immédiatement toute ingérence et tout acte hostile contre le peuple tunisien. De même que le Front Populaire exige que le FMI rétrocède au peuple tunisien ce qu’il a indûment perçu comme remboursement de la dette odieuse afin que cela alimente un fonds de développement humain contrôlé par la population.


Le Front Populaire saisit cette occasion pour exiger du gouvernement de la Troïka de cesser toute collaboration avec le FMI qui porte atteinte aux intérêts vitaux du peuple tunisien. Qu’il mette fin aux négociations secrètes avec le FMI, la BM, la Commission Européenne ou bien toute autre autorité ayant pour objet les intérêts nationaux du peuple tunisien.


Enfin, le Front Populaire exige la suspension immédiate du remboursement de la dette, le gel des intérêts et la réalisation d’un audit de la dette tunisienne. Cet audit doit associer la société civile et permettre de comprendre les circonstances entourant la conclusion de ces prêts, leur utilisation, d’identifier les responsabilités et déterminer la part odieuse : celle qui doit être annulée sans conditions.

 

Source : Front Populaire

 

http://elkhadra.over-blog.com/

Publié dans Tunisie

Partager cet article

Repost 0