Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

COMMUNIQUE DE LA CGT PSA AULNAY : DECISIONS SCANDALEUSES ET REVOLTANTES DE L'AG DES ACTIONNAIRES - RASSEMBLEMENT DE PROTESTATION DE LA CGT DE PSA CE MERCREDI 24 AVRIL A 9H AVENUE DE LA GRANDE ARMEE

Publié le par Tourtaux

AG des actionnaires de PSA : des décisions scandaleuses et révoltantes !

Version imprimableVersion PDF
  
Communiqué de presse de la CGT PSA
 
23/04/2013

Un contexte très particulier


Cette assemblée générale se tient dans un contexte très particulier :
 
• La direction s’apprête à mettre en œuvre, dans les prochaines semaines, son plan de 11000 suppressions d’emplois, comprenant notamment la fermeture d’Aulnay et 1400 licenciements à Rennes. Les salariés d’Aulnay, en grève depuis le 16 janvier, pour obtenir un CDI pour tous et une préretraite pour les anciens, se heurtent à une direction intransigeante qui prétend qu’elle n’a pas les moyens de satisfaire les revendications.
 
• Lors des discussions salariales, la direction a annoncé qu’il y aurait 0 % d’augmentation générale des salaires en 2013, ce qui se traduira par une perte de rémunération pour les salariés du groupe.
 
• La direction a annoncé dans les prochaines semaines l’ouverture de discussions sur un « accord de compétitivité » pour baisser le « coût du travail », à la sauce de ce qu’elle a fait à SevelNord (blocage pluriannuel des salaires, suppression de RTT, mobilité forcée …).
 
Des propositions révoltantes
  
Tout ceci n’empêche pas M. Varin de mettre à l’ordre du jour de l’assemblée des actionnaires des résolutions absolument scandaleuses :
Résolution n°15 et 16 : L’accord de l’assemblée des actionnaires est sollicité pour autoriser M. Varin à acheter, avec l’argent de l’entreprise, des actions PSA en bourse (opération dite de « rachat d’actions ») pour un montant pouvant aller jusqu’à 320,44 millions € et l’autoriser à détruire tout ou partie des actions PSA achetées.
 
Résolution n°17 : L’accord des actionnaires est sollicité pour l’attribution d’actions gratuites aux mandataires sociaux et « à certains salariés choisis par le Directoire », c’est-à-dire aux dirigeants de l’entreprise ! Pour la modique somme de 0,85 % du capital social soit 30,1 millions €. Un joli bonus qui ne dit pas son nom !
 
La CGT constate qu’on est bien loin de la description catastrophiste que M. Varin veut donner de la situation financière de l’entreprise et qu’en tout état de cause, la priorité reste encore d’enrichir les plus riches.
 
La CGT exige le retrait immédiat de ses résolutions scandaleuses et demande que les 350 millions € que M. Varin est prêt à gaspiller en rachat-annulation d’actions et en distribution d’actions gratuites soient utilisés pour financer, à Aulnay comme à Rennes, une préretraite à partir de 55 ans, afin d’éviter le licenciement de seniors qui n’ont que très peu de chance de retrouver un travail.
 
M. Montebourg et M. Louis Gallois resteront-ils silencieux ?
  
Cette politique de rachat-annulation d’actions qui avait coûté à l’entreprise plus 3 milliards ces 14 dernières années avait été critiquée en juillet 2012 par M. Montebourg suite au rapport Sartorius. 

La CGT interpelle le Ministre ainsi que le représentant du Gouvernement au sein du Directoire PSA, M. Louis Gallois devant cette gabegie. 

Ce gaspillage continuera t-il dans un silence complice ?
 
Rassemblement de protestation organisé par la CGT de PSA
  
Mercredi 24 avril à partir de 9h, 75 avenue de la Grande Armée
 
Seront présents les salariés en grève d’Aulnay depuis 15 semaines ainsi que des délégations des usines du groupe.
 

Publié dans Lutte des classes

Partager cet article

Repost 0

IRAN : SELON LE COMMANDANT DE L'ARMEE DE TERRE IRANIENNE "TOUTE ERREUR SIONISTE EQUIVAUDRAIT A SON ANEANTISSEMENT" - QUELLE BOUFFEE D'OXYGENE SE SERAIT !!

Publié le par Tourtaux

 
 

"Toute erreur du régime sioniste envers l’Iran équivaudrait à son anéantissement"

 

L’équipe du site

Le commandant de l’armée de  terre iranienne, le général Ahmad-Reza Pourdastan, a réitéré la position de l'Iran envers toute agression israélienne:   «Toute erreur commise par le régime sioniste contre l’Iran se traduira par l’anéantissement de l’entité sioniste» a rapporté l'agence d'information iranienne Farsnews.

 

Pourdastan qui s'exprimait en marge d'une réunion avec les attachés militaires des pays amis de l’Iran à Téhéran a souligné que " les autorités du régime sioniste sachent bien que toute erreur, à l'encontre de la nation iranienne équivaudra à un suicide collectif et aboutira à l’anéantissement de ce régime".

 

Et d'ajouter:"Les forces armées de la république islmaique d'Iran  sont prêtes à employer leur capacité militaire pour restaurer et renforcer la paix et l’amitié dans la région voire le monde entier».

 

Toujours, dans ce contexte, le commandant des Forces terrestres iraniennes a annoncé : «L’opinion publique mondiale sait très bien que l’Occident instrumentalise la liberté et la démocratie pour ainsi réaliser les  visées politiques et économiques des pilleurs mondiaux qui continuent en toute impunité à s'accaparer la richesse et les ressources nationales des pays en voie de développement».


Le général Pourdastan a , par ailleurs, annoncé la tenue le mois prochain de nouvelles manoeuvres militaires terrestres baptisées  Bayt al-muqadass 25, dans la province d'Ispahan.

 

" Le but de  ces exercices est  d'acquérir la préparation nécessaire pour s'engager dans des confrontations asymètriques" a-t-il souligné.

 

Le commandant des forces terrestres a expliqué que "des unités iraniennes de blindés, de l'artillerie et des  force terrestres de l'aviation participeront à ce week d'exercices en utilisant des balles réelles".

 

Il a assuré aux  attachés militaires étrangers accrédités à Téhéran que l'un des objectifs de ces manoeuvres est de communiquer avec les pays musulmans pour le développement des unités militaires. C'est pourqui  nous cherchons à organiser des exercices conjoints avec les pays amis musulmans et bien sûr la priorité est pour les pays voisins".

 

Pour sa part,   l’adjoint du ministre iranien de la Défense a déclaré que «les forces armées iraniennes cmptent augmenter leur  présence dans le golfe Persique et riposteront avec puissance à la moindre menace»

 

Et d'ajouter  :«Les Américains ne doivent pas y voir un point fort ces bases sont une menace pour les Etats-Unis, et une opportunité pour la république islamique d'Iran».

 

 

Source: Divers

23-04-2013 - 11:13 Dernière mise à jour 23-04-2013 - 11:13 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=108619&cid=86&fromval=1&frid=86&seccatid=28&s1=1

Publié dans Iran

Partager cet article

Repost 0

YEMEN : TIRS A L'ARME LOURDE (?) CONTRE L'AMBASSADE DE FRANCE - VOILA OU CONDUIT LA POLITIQUE AVENTURISTE DE HOLLANDE !

Publié le par Tourtaux

 

Mise à jour : mardi 23 avril 2013 15:55 | Par M6info by MSN

EXCLU - Yémen : une attaque contre l’ambassade de France

 

EXCLU - Yémen : une attaque contre l’ambassade de France

Alors que l' ambassade de France en Libye a fait l'objet d'un attentat ce mardi 23 avril faisant deux blessés ; l'ambassade française du Yémen a, elle, essuyé vers 5h00 du matin des tirs à l'arme lourde, selon nos informations. Aucune victime n'est à déplorer. Les coups de feu ont été tirés depuis un véhicule de type 4X4, selon le témoignage d'un gardien de l'ambassade. Depuis plusieurs jours, quelques ressortissants français avaient reçu des menaces de la part d'islamistes ainsi que des tracts anti-Français.

Selon une source au ministère des Affaires étrangères, il n'y aurait "aucun lien" entre cet attentat et celui survenu, ce mardi matin, contre l'ambassade française à Tripoli.

 

http://news.fr.msn.com/m6-actualite/monde/exclu-yemen-une-attaque-contre-lambassade-de-france

Publié dans L'Asie en lutte

Partager cet article

Repost 0

LE PRESIDENT SYRIEN REJETTE TOUT COMPROMIS AVEC LES EXTREMISTES ET LES TERRORISTES SOUTENUS PAR L'AXE DU MAL US ET SES LAQUAIS AU SEIN DESQUELS LA FRANCE SE VAUTRE

Publié le par Tourtaux

Assad intransigeant:«Pas de compromis avec les extrémistes et les terroristes"

 

Alors que l'armée syrienne a enregistré d'importantes avancées dans la région de Qoussair (province de Homs), samedi et dimanche, le président Bachar al-Assad a précisé que la stratégie militaire actuelle consistait à «nettoyer» Qoussair pour reprendre le contrôle total de Homs, puis «nettoyer» la campagne de Idleb pour arriver à Alep.


Les rebelles syriens ont perdu, de leur aveu, une douzaine de villages stratégiques en 48 heures, dans la campagne de Homs, subissant de lourdes pertes. L'armée se trouve maintenant aux abords de Qoussair, encerclée de trois côtés. Cette principale place-forte rebelle se prépare à subir un assaut dans les heures qui viennent. L'armée a occupé la colline stratégique de Nabi Mando puis les villages de Radwani, Jawadiyé, Sawameh, Sakmaniyé et Safarjé.


Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane, a reconnu que les «troupes loyalistes ont pris le contrôle d'importants villages dans la province de Qoussair».


Des sources concordantes indiquent que l'armée régulière était épaulée dans cette offensive par des combattants de l'Armée de défense nationale et des comités populaires, formées par les habitants.


Hadi al-Abdallah, un militant rebelle basé à Qoussair cité par l'AFP, a qualifié la situation de «très mauvaise». Selon lui, des «combattants du Hezbollah avancent sur le terrain, tandis que l'armée assure leur couverture aérienne».


Parallèlement aux accusations sur une présumée implication du Hezbollah dans les combats, les rebelles ont bombardé le Hermel, à l'est du Liban. Au moins sept roquettes se sont abattues dimanche dans cette région et six autres samedi, sans faire de victimes.


L'armée syrienne a également marqué des points aux portes de Damas. Elle a pris dimanche le contrôle total du village de Jdeidet al-Fadl, au sud-ouest de la capitale, où plusieurs dizaines de rebelles ont été tués, selon l'OSDH.


Ces avancées ont été donc confirmées par le président Assad, qui a déclaré aux membres d'une délégation libanaise qu'il a reçue dimanche, que l'armée a pris le contrôle «il y a une semaine» de Daraya, la principale place-forte des rebelles dans la périphérie de Damas.


Le chef de l'Etat syrien a jugé que «la situation était meilleure grâce à la résistance du peuple syrien et son soutien à sa valeureuse armée». «Il n'y aura pas de compromis avec les groupes extrémistes et terroristes», a-t-il dit.


S'adressant à la délégation libanaise, il a dit que la Syrie et le Liban feront «avorter ensemble les complots étrangers visant à mettre en oeuvre un nouveau Sykes-Picot», en référence à l'accord franco-britannique conclu en 1916 en vue du partage de l'Empire ottoman.


La délégation comprenait entre autres l'ancien ministre Abdel Rahim Mrad et l'ex-député Salim Aoun.


source: mediaramalb

Source: Sites web

23-04-2013 - 08:41 Dernière mise à jour 23-04-2013 - 08:41

 

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=108599&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

Publié dans Syrie

Partager cet article

Repost 0

UN RAPPORT PARLEMENTAIRE FRANCAIS DEVOILE LA RAISON DE L'INTERVENTION DE LA FRANCE COLONIALE AU MALI : LES INTERETS DES ENTREPRISES CAPITALISTES

Publié le par Tourtaux

Dimanche 21 avril 2013

 


Armee-franc.jpg

 

                Un rapport parlementaire français consacré à l'intervention militaire française au Mali vient de fournir quelques révélations sur les intérêts de la France dans la région qui ont dicté, selon le document, le déclenchement de l’opération Serval, le 13 janvier 2013, contre les factions islamistes en route vers Bamako. Le rapport, qui met l’accent, notamment, sur «une intervention justifiée confirmant la capacité des forces françaises et révélant les faiblesses de l’Europe de la défense», note, en effet, que «les intérêts européens et français en jeu se sont combinés avec l’appel au secours d’un pays central en Afrique de l’Ouest pour justifier pleinement l’intervention française». Le rapport parlementaire français évoque par ailleurs l’importante présence de ressortissants et d’entreprises françaises dans cette région, en particulier, et en Afrique en général pour légitimer cette intervention militaire française. Selon ce document, 6 000 Français et 1 000 Européens résident au Mali, alors qu’ils sont 35 000 Français dans la bande sahélo-saharienne et 80 000 pour toute l’Afrique de l’Ouest. Pour le continent africain, il existerait selon les estimations, quelque 200 000 ressortissants français qui y vivent et travaillent. «De très nombreuses entreprises françaises y exercent des activités», insiste le document élaboré par la commission parlementaire. Sur le plan purement stratégique, le rapport parlementaire ne perd pas de vue les prévisions démographiques et économiques de l’Afrique pour les décennies à venir. «La France ne peut se désintéresser de l’Afrique qui est depuis des décennies sa profondeur stratégique, qui sera demain plus peuplée que l’Inde et la Chine (en 2050, l’Afrique aura 1,8 milliard d’habitants, contre 250 millions en 1950), qui recèle la plupart des ressources naturelles, désormais raréfiées, et qui connaît un décollage économique certes inégal mais sans précédent, qui n’est plus seulement porté par l’envolée du cours des matières premières mais aussi par l’émergence d’une véritable classe moyenne», estiment, surtout, les rédacteurs du rapport.


Source : algeriepatriote  

 

http://www.afrohistorama.info/article-un-rapport-parlementaire-francais-devoile-la-raison-de-l-intervention-de-la-france-au-mali-117264660.html


Publié dans MALI

Partager cet article

Repost 0