VENEZUELA : LE PARTI DU FASCISTE LEOPOLDO LOPEZ, VOLUNTAD POPULAR (DROITE), INTEGRE L'INTERNATIONALE SOCIALISTE, AGENT DE L'IMPERIALISME ETASUNIEN EN AMERIQUE LATINE

Publié le par Tourtaux

Venezuela : Le Parti du fasciste Leopoldo López, Voluntad Popular (droite), intègre l'Internationale Socialiste Mardi 16 Décembre 2014

L'Internationale Socialiste, qui avait parmi ses adhérents des dictateurs comme le tunisien Zine Ben Ali, l'Egyptien Hosni Moubarak, l'ivoirien Laurent Gbagbo ... vient d'accueillir en son sein le parti vénézuélien "Voluntad Popular", un parti de droite dont le porte parole n'est autre que le fasciste Leopoldo López - article et traduction Nico Maury

Venezuela : Le Parti du fasciste Leopoldo López, Voluntad Popular (droite), intègre l'Internationale Socialiste
Le président de l'Internationale Socialiste, George Papandreou (sic), et le Secrétaire Général de l'organisation, Luis Ayala, ont annoncé lors de la dernière session du Conseil Annuel qui a eu lieu à Genève, l'acceptation du parti vénézuélien Volonté Populaire en tant que membre de plein droit de la plus grande coalition mondiale de partis politiques sociaux-démocrates et de partis travaillistes.

Voluntad Popular est un parti politique de droite qui ne cache pas sa haine du socialisme bolivarien. Mais ce parti est surtout connu par son porte-parole, Leopoldo López, responsable des violences du mercredi 12 octobre 2013 dans plusieurs villes , tuant trois personnes et faisant des dizaines de blessés.

Leopoldo López est un membre fondateur du parti d'extrême droite Primero Justicia (PJ). Ce parti était financé par un fonds civil illégal issue de la compagnie pétrolière nationale PDVSA, gérée par la mère de Lopez, Antonieta Mendoza, alors directrice des affaires publiques de la société. Leopoldo López a été condamné en 2011 pour corruption et détournement de fonds publiques.

L'Internationale socialiste, agent de l'impérialisme étasunien en Amérique latine

L' Internationale Socialiste a admis le parti politique vénézuélien "Voluntad Popular" en son sein dans le cadre du cinquième anniversaire de la bannière orange. Pendant des années, l'Internationale Socialiste a combattu le régime d'Hugo Chavez et de Nicolas Maduro, qualifiant les leaders du socialisme bolivarien de dictateurs. Le Parti Socialiste Uni du Venezuela (PSUV) ne fait pas partie de l'Internationale Socialiste.

L'Internationale Socialiste, lors de la réunion du Conseil Mondial, a approuvé à l'unanimité une résolution dans laquelle elle demande instamment à l'Etat vénézuélien de libérer Leopoldo Lopez ainsi que d'autres prisonniers poursuivis devant les tribunaux vénézuéliens pour les violences de février 2014.

Rappelons que l'opposition vénézuélienne a sur ses mains le sang de nombreuses personnes :

- Robert Serra, Serra, jeune député du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), a été assassiné jeune député du Parti socialiste unifié du Venezuela (PSUV), assassiné avec sa compagne en octobre 2014
- L'attaque terroriste contre le siège national des Jeunesses communistes du Venezuela en octobre 2014
- La torture et le meurtre des militants boliviens entre janvier et avril 2014, comme William Muñoz et Juancho

Publié dans Venezuela

Commenter cet article

BIMBAUD 16/12/2014 19:38

rien d'étonnant les socialos sont des traitres des renégats ils ont les amis qu'ils méritent