UNE PREMIERE AU LIBAN : LES TERRORISTES PLANIFIAIENT DES ATTENTATS CONTRE DES SITES CHRETIENS

Publié le par Tourtaux

Liban/une première: planification d’attentats contre des "sites chrétiens"


L’équipe du site

La banlieue sud de Beyrouth et l’armée libanaise ne sont plus les seules à être menacées par les takfiristes. Des sources sécuritaires ont révélé à AlManar et au quotidien AlAkhbar, que des "sites chrétiens" sont désormais dans la ligne de mire de ces groupes.  

Les terroristes Elie Warrak (un chrétien converti au takfirisme) et Mohammad Abdel Qader, Kassem Talji et autres arrêtés récemment par l’armée ont  reconnu avoir planifié pour la première fois des attentats contre des « sites chrétiens », notamment contre le Casino du Liban à Jounieh et le Casino et hôtel Royal à Dbayeh (Est du Liban), a rapporté AlAkhbar.

Ils ont également avoué avoir planifié plusieurs attentats suicide contre la banlieue sud de Beyrouth.

Guidés par les chefs du Front Nosra au Liban Chadi Mawlaoui et Oussama Mansour, les détenus ont aussi affirmé avoir planifié des attentats à la voiture piégée et des attaques suicide contre les positions de l’armée à Donniyé (nord) afin d’y créer un quartier général pour les takfiristes.

Violents affrontements entre l'armée et les takfiristes

Entre-temps, de violents affrontements ont opposé ce vendredi l'armée libanaise aux takfiristes. L’artillerie de l’armée a bombardé les positions des takfiristes dans le jurd d’Ersal et dans le jurd de Baalbeck notamment à Tallet AlHamra, c’est ce qu’a rapporté le correspondant d’AlManar dans la Békaa.

L’armée avait également avorté jeudi une tentative d’infiltration des groupes terroristes vers ses positions situées à Wadi el-Hosn et Wadi Hmayed dans le jurd de Ersal. Le correspondant d’Ani (agence d’information officielle)  a fait état de deux tués dans les rangs des groupes armés.

L’armée neutralise une voiture piégée provenant d’Ersal

L’armée libanaise a en outre neutralisé jeudi une voiture de type Kia bourrée de 25 kg d'explosifs près d’un de ses barrages à Aïn Chaab, dans la région d’Ersal.

Il s’agit de la seconde voiture piégée découverte en moins d'un mois par les services de renseignements de l'armée dans cette région frontalière avec la Syrie, considérée comme un fief des takfiris

 

 

Source: Divers

23-01-2015 - 09:03 Dernière mise à jour 23-01-2015 - 13:24

 

 

Publié dans LIBAN

Commenter cet article