UN COMMUNIQUE DU SNJ-CGT APPELLE A LA DEMISSION DE LEPAON.

Publié le par Tourtaux

Le SNJ-CGT appelle au départ de Lepaon

Dans un communiqué, le syndicat des journalistes affilié à la CGT (SNJ-CGT), a appelé vendredi à la démission du numéro 1, Thierry Lepaon.


Dans un communiqué publié vendredi, la CGT a indiqué qu'aucun membre du bureau confédéral n'avait demandé la démission de Thierry Lepaon. Une réunion du Comité confédéral national (CCN) - le "parlement" du syndicat - se tiendra toutefois "avant le 16 décembre" pour discuter de la situation interne. Mais dans la foulée de ces annonces, le SNJ-CGT, le syndicat des journalistes affilié à la Confédération générale du Travail, a appelé à la démission du numéro 1. C'est le premier à appeler officiellement au départ de Thierry Lepaon.

"Comment le premier dirigeant de la CGT peut-il assumer des faits qui sont inacceptables au regard de l'histoire et des valeurs de la confédération?", écrit le syndicat dans un communiqué publié vendredi soir. "Cette situation ne peut plus durer. Le secrétaire général de la CGT doit en tirer toutes les conséquences en démissionnant", poursuit le texte, qui évoque de "profonds dysfonctionnements". Evoquant une situation qui "plombe la crédibilité de toute l'organisation", les syndicats CGT du groupe Macif "exigent" aussi, dans un communiqué, "que le secrétaire général ainsi que les responsables de ces affaires démissionnent".

Selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France, seuls 31% des Français disent avoir une bonne opinion du syndicat CGT, soit une baisse de 14 points par rapport à un sondage de mars 2013, avant l'élection de Thierry Lepaon comme secrétaire général. Il s'agit du niveau de mauvaise opinion "le plus haut mesuré par l'Ifop depuis 2002", précise l'institut de sondage. "Une baisse de cette ampleur est sans doute en partie imputable à l'agitation médiatique continue des derniers mois autour du train de vie de Thierry Lepaon, actuel secrétaire général de la Confédération Générale du Travail", estime l'Ifop.

samedi 06 décembre 2014

 

Publié dans Lutte des classes

Commenter cet article