UKRAINE/NOVOROSSIA : SITUATION DES COMBATS DU 25 JANVIER 2015

Publié le par Tourtaux

dimanche 25 janvier 2015

Ukraine/Novorossia : SITREP des combats du 25.01.2015



1. Porochenko a déclaré que les forces ukrainiennes ont détruit hier huit lanceurs  Grad, sept véhicules blindés, plusieurs véhicules d'approvisionnement et tué quelque 110 militants. Le Ministre de la Défense  Poltorak  affirme que les pertes ukrainiennes étaient hier de trois morts et 16 blessés, tout en affirmant que les "forces armées russes" ont perdu 1210 hommes en Ukraine la semaine dernière.
 

2. Des sources de la RPD affirment de leur coté que les restes de 597 soldats ukrainiens ont été retirés de l'aéroport de Donetsk.

3. Les zones à la fois nord-ouest et N / NE de Gorlovka restent en situation incertaine. Combats de rues rapportés dans Novolougansk, près du réservoir d'eau douce qui longe la route d'approvisionnement des ukrainiens dans Debaltsevo.


4. Du côté Lougansk du saillant de Debaltsevo, il y a eu des combats  la nuit dernière dans plusieurs villes à proximité de la route d'approvisionnement ukrainienne reliant Krasny Pakhar, Mironovka et Mironovsky. D'après moi, c'était sans doute l'activité de groupes de reconnaissance des FAN.


5. Military Maps montre une avance des FAN de Vodyanoe, à l'O de l'aéroport de Donetsk, vers Tonenkoe, 3 km au NO. Cependant, il n'y a pas d'autres sources confirmant cette info.

 
6. Informations contradictoires concernant Marioupol. Hier,  selon Zakharchenko  la libération de Marioupol avait commencé. Il a affirmé plus tard, comme il le fait souvent, qu'il n'avait pas dit cela. On a pu voir une vidéo postée sur YT montrant quelque part une grande colonne blindée séparatiste avec certains véhicules portant le slogan peint "A Marioupol". Il y a eu aussi quelques rapports prétendant que les forces séparatistes avaient déjà pénétré les faubourgs de la ville. Pourtant, malgré tout cela, rien ne semble effectivement avoir évolué. Il est possible que toutes ces histoires sur Marioupol soient un enfumage et que les choses vraiment sérieuses se passeront ailleurs . Ce qui est certain, c'est que pour l'instant, ni les FAN   , ni l'armée ukrainienne n'ont encore jeté leurs principales forces blindées dans la bataille (hormis l'attaque de chars ukrainienne désastreuse à l'aéroport de Donetsk de la semaine dernière).

Yarosh, le leader de Pravy Sektor, blessé, est à l'hôpital
  Mise à jour de l'après-midi :

1. Des sources ukrainiennes affirment que de sévères combats ont lieu à Sanzhirovka, 10 km N de Debaltsevo, et à Novogrigorovka, 2 km NE. Elles affirment que les troupes ukrainiennes commencent à se retirer.

2.  Lourds bombardements ukrainiens des  banlieues de l'Est de Donetsk et de la ville de Dokuchaevsk, au S de Donetsk. Les sources ukrainiennes signalent également des combats à Marynka, O de Donetsk.
 
3.  Rapports non confirmés d'une attaque de chars ukrainiens  sur les positions des FAN à  Elenovka, au sud de Donetsk sur la route de Marioupol.

4. Une source séparatiste dit maintenant que les villages de Travnevoe et Dolomitnoe, 10 km NE de Gorlovka ont été pris, mais la situation générale ne semble toujours pas claire.
 
 
 5. Rassemblement pro-ukrainien massif à Marioupol aujourd'hui

Aéroport de Donetsk: des mercenaires étrangers ensevelis sous les décombres
Les combattants indépendantistes du Donbass ont découvert sous les décombres de l'aéroport de Donetsk les corps de mercenaires étrangers vêtus d'uniformes de l'Otan, a annoncé jeudi Edouard Bassourine, chef d'état-major des forces d'autodéfense de Donetsk.
"Les corps en uniforme de l'Otan découverts sous les décombres du nouveau terminal de l'aéroport appartiennent - à en juger d'après leurs effets personnels - à des mercenaires recrutés par des sociétés militaires privées et déguisés en commandos ukrainiens", a déclaré M. Bassourine.

Vidéos :


 
D'où venaient les obus tombés sur Marioupol ? Réponse des habitants

Marioupol bombardé - certitudes affichées et questions (Vincent Parlier)


L'aéroport de Donetsk. Avant/Après



 

Publié dans Ukraine

Commenter cet article