SYNDICAT CGT DE LA CULTURE DE LA MAIRIE DE PARIS : LE CONSEIL DE PARIS VOTE LA GRATUITE DES CD EN BIBLIOTHEQUES POUR LES MINEURS ET LES BENEFICIAIRES DES MINIMA SOCIAUX.

Publié le par Tourtaux

Mardi 16 décembre 2014 2 16 /12 /Déc /2014 13:53

 

                     viewmultimediadocument

 

                   Un premier pas soutenu par les discothécaires et les syndicats

La question de la gratuité de la musique dans les bibliothèques municipales vient de connaître un nouveau rebondissement. Alors que l’adjoint au maire en charge de la culture, Bruno Julliard, s’était montré hostile à cette idée (lire ici), le conseil de Paris vient de voter, sous forme d’un vœu proposé par des élus communistes-Front de Gauche et écologistes, la gratuité du prêt de CD pour les mineurs et les bénéficiaires des minima sociaux

La présence de la musique dans le réseau de lecture publique parisien suscite des débats depuis plusieurs années. Arguant de la baisse du nombre d’abonnés à la musique, la ville de Paris était en train de mettre en place un plan de suppression des sections discothèques. Un choix contesté par les syndicats et désapprouvé par une partie des bibliothécaires.

Un rapport établi en 2012 par un groupe de discothécaires parisiens recommandait au contraire le passage à la gratuité pour stimuler l’utilisation des collections de disques. Aujourd’hui, le prêt de livres et de revues dans les bibliothèques municipales parisiennes est gratuit mais celui des disques est facturé 30 euros pour l’année (61 euros pour le forfait disques + DVD).

Les conseillers parisiens croient au contraire en l’avenir d’une offre musicale dans les bibliothèques parisiennes puisque selon eux « les espaces discothèques implantés dans de nouveaux établissements et disposant d’un fonds important rencontre un réel succès » Ils considèrent également « que la culture doit être accessible à tous sans distinction de revenu »

C’est pourquoi, concluent les signataires, « il faut que soit anticipé au budget 2015 la possibilité de mettre en place la gratuité des prêts musicaux en directions des mineurs et des bénéficiaires des minima sociaux. » C’est donc un premier pas vers la gratuité  totale des collections.  Le vœu a été adopté à une large majorité. Il ne reste plus qu’à l’appliquer.

En tout cas, notre syndicat se réjouit de cette prise de position des élus parisiens et fera en sorte que la gratuité des supports musicaux pour tous les usagers soit intégré de manière définitive dans le prochain règlement municipal portant sur les bibliothèques. Celui-ci devant être présenté aux partenaires sociaux au prochain Comité Technique de la Direction des Affaires Culturelles de la ville de Paris. Une instance présidée par rien moins que Bruno Julliard lui-même.

 

                                  $ 57   

 

Lire aussi

Quelques idées reçues sur la place de la musique dans les bibliothèques battues en brèche

http://daccgtculture.over-blog.com/article-le-conseil-de-paris-vote-la-gratuite-des-cd-en-bibliotheques-pour-les-mineurs-et-les-beneficiaires-d-125223068.html

 

  

 

 

Publié dans L'Afrique en lutte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article