SAYED NASRALLAH, SECRETAIRE GENERAL DU HEZBOLLAH AUX ISRAELIENS : "SACHEZ QUE NOUS NE CRAIGNONS PAS LA GUERRE..., NOUS LA MENERONS SI ELLE NOUS EST IMPOSEE..., ET NOUS L'EMPORTERONS AUSSI"

Publié le par Tourtaux

Sayed Nasrallah aux Israéliens: le Hezbollah n’a pas peur de la guerre

 

L’équipe du site

« Je vais le dire en arabe soutenu, pour que ce soit bien traduit en hébreux, sachez que nous ne craignons pas la guerre,.., nous la mènerons si elle nous est imposée,.., et nous l’emporterons aussi », a clamé le numéro un du Hezbollah Sayed Hassan Nasrallah dans un discours prononcé dans la banlieue sud ce vendredi, via écran, lors de la célébration du martyre des 6 résistants du Hezbollah et du colonel iranien à Quneitra le 18 janvier dernier.

Dans son discours, sayed Nasrallah a établi plusieurs équations dans la confrontation avec l’ennemi sioniste : il a tenu entre autre à assurer que la résistance islamique n’est tenue par aucune règle d’engagement, ni par aucune division territoriale en place, et qu’elle est dans son plein droit, moral, légitime et voire basé sur le Droit international de faire face à toute offensive, là où elle veut tout au long de la frontière avec « Israël ».

Son éminence a aussi élargi le champ de riposte du Hezbollah : plus jamais l’assassinat de nos résistants ne passera sans riposte, contre chaque liquidation, que ce soit dans un attentat à caractère sécuritaire ou dans une opération militaire, nous vengerons leur mort, a-t-il mis en garde. Cet avertissement intervient en réponse aux menaces du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, dans laquelle il a affirmé que ceux qui ont contribué à l'opération de Chébaa seront punis.

Face aux « arabes aveuglés par la haine » et qui ont mis la cause palestinienne de côté, parce qu’ils veulent combattre « le régime syrien » , il a répliqué : quant à nous, nous n’oublierons jamais ni la Palestine, ni le peuple palestinien, ni la cause palestinienne.

Au début de son allocution, il a tenu entre autre à remercier la solidarité exprimée par les Palestiniens toutes tendances confondues   avec la résistance au Liban depuis le raid israélien meurtrier.

Le commandant de la résistance a aussi tourné en dérision l’état d’alerte maximale dans laquelle Israël s’est plongé entre le jour de son raid de Quneitra et la riposte du Hezbollah dans les fermes de Chébaa et qui finalement ne lui a servi à rien.

"Ils n’ont récolté que la déception et les regrets et nous la dignité et la victoire", a-t-il exalté. 

 

A Suivre l'intégralité du discours de Sayed Nasrallah

 

Source: Spécial notre site

30-01-2015 - 17:40 Dernière mise à jour 30-01-2015 - 17:40

http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=217204&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=23&s1=1

Publié dans LIBAN

Commenter cet article