MICHEL ETIEVENT : LA "CHARLITUDE"

Publié le par Tourtaux

Michel Etievent
Michel Etievent 21 janvier 12:54
Allez chers amis, une dernière intervention sur la "charlitude" et après promis je me tais ( sur le sujet.) Certains rétorquent à mes interventions :' Oui bien sûr Michel, on te comprends mais quand même Michel ce beau mouvement d'ampleur il était fraternel, émouvant, tout un peuple ( faut pas non plus exagérer!) retrouvant ces belles fraternités!... oui, mais fraternels avec qui mes amis? : avec le raciste qui,charlie hebdo en main, invective un arabe...avec l'UMP qui rit sous cape de cette bel élan unanime et qui a cassé et recassé nos conquis solidaires arrachés au péril de leur vie par des militants qui, tous les jours, pas dans une seule manif de bonne conscience se sont battus pour nous?, Fraternel avec un gouvernement ( Mon Dieu, ces applaudissements, cet enthousiasme sans retenue, sans distance au discours du premier casseur vals!!!!) qui vous cassent et recassent vos conquêtes,vos droits élémentaires, et en profite sous la saine émotion pour faire passer les pires demandes du patronat? Fraternels avec ces manifestants de la manif pour tous ( oui, oui ils y étaient!!!) qui ne rêvent que de casser de l'arabe , du différent, de l'homosexuel, d'attenter à toutes les libertés? Avec le FN avec qui on chante la Marseillaise, eux dont les ainés ont flingués nos frères de résistance ( et de lutte) qui eux la chantaient,; oui mais en tremblant.. face à leurs fusils? avec les Netanyaou, les Bongo, les rois d'Arabie qui aussitôt revenus chez eux, brevet de vertu en main ( qui tient le fouet...) contents de s'être fait adouber et s'étant refait une bonne conscience reprennent leur torture, leur oeuvre de mort, de massacre, de casse de toutes les liberté d'expression? OUF, c'est dit.. putain ça libère!!!...Maintenant au boulot..parce que les "charlie de macron" sont à l’œuvre et c'est contre eux qu' il faut lutter maintenant pour nos droits les plus élémentaires: le droit à la santé, le droit du travail, tous ces belles traces d'un peuple qui n'a fait qu'exhiber son émotion collective mais lutter pied a pied, jour après jour, durement et patiemment contre toutes les tyrannies.. bises plus détendues.. michel etievent

Publié dans Lutte des classes

Commenter cet article