MANLIO DINUCCI : LES USA SE REPOSITIONNENT EN EUROPE

Publié le par Tourtaux

 

Transmis par Marie-Ange Patrizio

 

Les USA se repositionnent en Europe

 

 

 

Manlio Dinucci

 

 

 

« Les Etats-Unis redimensionnent leurs forces militaires en Europe et la base de Camp Darby tombe aussi sous le coup des restrictions économiques», titre un journal toscan, en précisant que « la moitié de Camp Darby reviendra à l’Italie ». Le Pentagone commence-t-il à réduire ses propres forces et bases militaires en Italie et en Europe ? En réalité, ce qui est annoncé est un re-positionnement des forces militaires étasuniennes, afin de « maximiser nos capacités militaires en Europe et renforcer nos importants partenariats européens, en soutenant de la meilleure façon nos alliés Otan et partenaires dans la région ». En faisant en même temps, selon les calculs de Washington, une économie d’environ 500 millions de dollars annuels.

 

Dans ce contexte s’insère la restructuration de Camp Darby (Pise/Livourne), la base logistique de la US Army qui approvisionne les forces terrestres et aériennes dans l’aire méditerranéenne, africaine, moyen-orientales et au-delà, l’unique site de l’armée étasunienne où le matériel prépositionné (chars d’assaut etc.) est placé au même endroit que les munitions. Dans ses 125 bunkers et autres dépôts se trouve l’équipement complet de deux bataillons cuirassés et deux d’infanterie mécanisée, qui peut être rapidement envoyé en zone opérationnelle à travers le port de Livourne et l’aéroport de Pise. C’est de là que sont parties les bombes utilisées dans les deux guerres contre l’Irak et dans celles contre la Yougoslavie et la Libye.

 

La division par deux de l’aire de la base ne signifie pas que sa capacité sera réduite. La liaison avec le port de Livourne a été potentialisée par les travaux effectués par les collectivités locales (sous conduite Pd) sur le Canal des Navicelli, dans l’objectif déclaré de donner une impulsion aux chantiers qui fabriquent des yachts (en réalité en crise et dans l’attente de quelque acheteur étranger). Le véritable but émerge d’une étude de la Province de Livourne : « Le Canal des Navicelli revêt une importance stratégique militaire notable, du fait qu’il traverse la base militaire de Camp Darby, constituant ainsi une composante déterminante pour le trafic de la base ». De plus dans le port limitrophe de Guasticce, sur le canal de dérivation où sont en cours des travaux pour en accroître la navigabilité, on peut créer une annexe pour le stockage des matériels logistiques de Camp Darby. On peut de cette façon libérer, dans la base, de l’espace à consacrer aux armements. De plus, l’aire que le commandement Usa devrait « restituer à l’Italie » dans les prochaines années ira au Ministère de la défense, qui pourra la destiner à des fonctions de support de Camp Darby et à la projection de forces : l’aéroport militaire de Pise a été transformé en Hub aérien national où transitent les hommes et les matériels destinés aux divers théâtres guerriers, et, à Pise toujours, vient juste d’être constitué le Commandement des forces spéciales de l’armée.

 

Le « re-dimensionnement » de Camp Darby est en tous cas compensé par la potentialisation de la base étasunienne d’Aviano (Frioul). C’est là, annonce le Pentagone, que sera transféré de la base de Spangladem (Allemagne) le 606th Air Control Squadron, spécialisé (avec un personnel de 200 militaires) dans le commandement, contrôle et approvisionnement de grandes opérations de guerre aérienne. Son déplacement à Aviano confirme le rôle « privilégié » de l’Italie comme base de la projection de forces étasuniennes dans l’aire méditerranéenne, moyen-orientale et africaine. Rôle destiné à s’accroître parce que, annonce le Pentagone, « la US Air Force déploiera de façon permanente ses chasseurs F-35 en Europe », à commencer par la base britannique de Lakenheath, et donc en Italie aussi.

 

Le re-positionnement de forces et bases, souligne le Pentagone, n’affaiblit pas mais renforce la présence militaire USA en Europe. Il permet de « potentialiser la présence par rotation de forces USA en Europe pour des manoeuvres et autres activités Otan ; d’améliorer les infrastructures pour une présence militaire USA et alliée accrue en Europe orientale ; de permettre aux USA d’accroître la capacité des nouveaux alliés, comme l’Ukraine, la Géorgie et la Moldavie ». De cette façon, depuis l’Europe, les USA et leurs alliés seront en mesure de « répondre rapidement aux crises à l’échelle planétaire ».

 

C’est-à-dire de déchaîner des guerres partout dans le monde où sont contrecarrés leurs intérêts.

 

 

 

Edition de dimanche 11 janvier 2015 de il manifesto

 

http://ilmanifesto.info/camp-darby-dimezzata-ma-non-depotenziata-piu-forze-a-aviano/

 

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

 

Publié dans USA

Commenter cet article