LES USA VIRENT LEUR CUTI EN RECLAMANT LA PRESENCE DE BACHAR AL-ASSAD AU DIALOGUE DE MOSCOU

Publié le par Tourtaux

 

Washington réclame la présence de Bachar al-Assad au dialogue de Moscou


L’équipe du site

Les Etats-Unis avaient donné leur approbation à l’initiative russe de dialogue entre le pouvoir syrien et les forces de l’opposition tout en réclamant la présence du président syrien Bachar al-Assad au dialogue.

«  Nous pensons que tout ce qui pourrait nous rapprocher de la solution politique de cette affaire et garantir des progrès réels,..., pour parvenir à un règlement durable est utile », a dit la porte-parole du Secrétariat d’Etat Marie Harf lors d’un point de presse, a rapporté la chaine de télévision iranienne arabophone al-Alam.

Selon Harf , le président syrien Bachar al-Assad doit être présent à la table des négociations, « en dépit qu’il a perdu sa légitimité ».
 
Ce mardi, les autorités russes ont annoncé les dates définitives de ces rencontres.
« Entre le 26 et le 29 janvier », a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.
  
"Le 26, (les délégations) arrivent. Le 27, il y aura des contacts entre les représentants de l'opposition et le 28, entre les représentants de l'opposition et ceux du régime syrien. Le 29, les contacts se terminent et tout le monde part de Moscou", a affirmé M. Bogdanov, cité par l'agence publique Ria Novosti, sans donner plus de précisions.
  
Début décembre, les autorités russes avaient indiqué être prêtes à accueillir un dialogue entre les belligérants du conflit en Syrie, première étape pour un éventuel processus de paix.
  
Les autorités syriennes ont confirmé fin décembre être prêtes à participer à un tel dialogue à Moscou, tandis que le nouveau président de la Coalition nationale de l'opposition syrienne, Khaled Khoja, a exclu toute participation.
  
La Russie a ainsi invité 28 opposants à Moscou, dont des membres de l'opposition de l'intérieur et des membres de la Coalition. Parmi eux Hadi al-Bahra, à qui M. Khoja a succédé lundi, et deux autres ex-chefs de la Coalition, Moaz al-Khatib et Abdel Basset Sida.

Washington donne son feu vert et réclame la présence de Bachar al-Assad

Les pourparlers entre Damas et l'opposition se tiendront à Moscou fin janvier

Les Etats-Unis avaient donné leur approbation à l’initiative russe de dialogue entre le pouvoir syrien et les forces de l’opposition tout en réclamant la présence du président syrien Bachar al-Assad au dialogue.

 «  Nous pensons que tout ce qui pourrait nous rapprocher de la solution politique de cette affaire et garantir des progrès réels,..., pour parvenir à un règlement durable est utile », a dit la porte-parole du Secrétariat d’Etat Marie Half lors d’un point de presse.

Selon Half , le président syrien Bachar al-Assad doit être présent à la table des négociations, « en dépit qu’il a perdu sa légitimité ».

 

Ce mardi, les autorités russes ont annoncé les dates de la tenue de ces rencontres.

« Entre le 26 et le 29 janvier », a annoncé mardi le vice-ministre russe des Affaires étrangères Mikhaïl Bogdanov.

  

"Le 26, (les délégations) arrivent. Le 27, il y aura des contacts entre les représentants de l'opposition et le 28, entre les représentants de l'opposition et ceux du régime syrien. Le 29, les contacts se terminent et tout le monde part de Moscou", a affirmé M. Bogdanov, cité par l'agence publique Ria Novosti, sans donner plus de précisions.

  

Début décembre, les autorités russes avaient indiqué être prêtes à accueillir un dialogue entre les belligérants du conflit en Syrie, première étape pour un éventuel processus de paix.

  

Les autorités syriennes ont confirmé fin décembre être prêtes à participer à un tel dialogue à Moscou, tandis que le nouveau président de la Coalition nationale de l'opposition syrienne, Khaled Khoja, a exclu toute participation.

  

La Russie a ainsi invité 28 opposants à Moscou, dont des membres de l'opposition de l'intérieur et des membres de la Coalition. Parmi eux Hadi al-Bahra, à qui M. Khoja a succédé lundi, et deux autres ex-chefs de la Coalition, Moaz al-Khatib et Abdel Basset Sida.


 

Source: Divers

13-01-2015 - 21:53 Dernière mise à jour 13-01-2015 - 21:53

Publié dans Syrie

Commenter cet article