LE PARTI COMMUNISTE PORTUGAIS CONDAMNE L'ATTENTAT A PARIS. LE PCP ATTIRE L'ATTENTION SUR LES DANGERS D'INSTRUMENTALISATION D'AUTHENTIQUES SENTIMENTS D'INDIGNATION.

Publié le par Tourtaux

Le PC portugais condamne l'attentat à Paris et les instrumentalisations de l'indignation à des fins sécuritaires

pcp affiche Le Parti communiste portugais condamne l'attentat à Paris

 



Communiqué du Parti communiste portugais



Traduction JC pour http://www.solidarite-internationale-pcf.fr/



Le PCP condamne fermement l'attentat commis à Paris au siège du Journal Charlie Hebdo et exprime sa consternation et sa solidarité envers le peuple français.



Le PCP souligne que des crimes de cette nature ne peuvent être dissociés d'une situation internationale marquée par des ingérences et agressions contre des Etats souverains, où sont fomentés des conflits religieux et ethniques, mettant en avant des forces d'extrême-droite, xénophobes et fascistes.



Une réalité qui s'accompagne de politiques qui intensifient l'exploitation et l'exclusion sociale, notamment dans les pays de l'Union européenne.



Le PCP attire l'attention sur les dangers d'instrumentalisation d'authentiques sentiments d'indignation pour aller plus loin dans l'adoption de mesures à caractère sécuritaire qui remettraient en cause les droits, libertés et garanties des citoyens, et dans la promotion de sentiments racistes et xénophobes qui ont alimenté la croissance de l'extrême-droite et du fascisme en Europe.



Le PCP insiste sur le fait que la lutte contre de tels crimes exige un changement de politique, que ce soit sur le plan économique et social, ou celui des relations internationales entre Etats.



Cela rend nécessaire la fin du soutien politique, financier et militaire accordé par les Etats-unis et les pays de l'Union européenne aux groupes qui sèment la terreur et la destruction, notamment au Moyen-orient, tout comme le développement de politiques de paix et de coopération respectueuses du droit international, de la souveraineté des peuples, de la liberté et de la démocratie.

 

Vendredi 9 janvier 2015

Publié dans Fascisme

Commenter cet article

Tourtaux 09/01/2015 10:48

Anne de Hartoulari : C'est déjà le cas !