LE MONSTRE US LEVE LE VOILE SUR LES METHODES DE TORTURE DE LA CIA

Publié le par Tourtaux

Les Etats-Unis lèvent le voile sur les méthodes de torture de la CIA


L’équipe du site

Le sénat américain rend public mardi un rapport sur les méthodes de torture utilisées par la CIA après les attentats du 11-septembre 2001, au grand dam des républicains qui mettent en garde contre de possibles réactions violentes à travers le monde.

Des mesures de sécurité renforcées ont été mises en place autour des installations diplomatiques et des bases militaires américaines à l'approche de la publication du résumé, expurgé des informations les plus sensibles, de ce rapport parlementaire attendu depuis des mois.

Fruit de plus de trois ans d'enquête (2009-2012), il vise à faire la lumière sur le programme créé en secret par la CIA pour interroger des détenus soupçonnés de liens avec Al-Qaïda, notamment par la simulation de noyade ou la privation de sommeil.

"Le président pense qu'il est important qu'il soit publié pour que les gens aux Etats-Unis et à travers le monde comprennent exactement ce qui s'est passé", a expliqué Josh Earnest, porte-parole de Barack Obama.

Tout en reconnaissant qu'il n'existait pas de "bon moment" pour publier un tel document, M. Earnest a jugé que cela était indispensable pour s'assurer que "cela ne se reproduise jamais".

Steve Warren, porte-parole du Pentagone, a indiqué que les centres de commandement régionaux avaient été informés de cette "publication imminente" et avaient reçu l'ordre de "prendre les mesures de protection adéquates".

Le rapport d'enquête confidentiel a été approuvé par la commission du renseignement du Sénat en décembre 2012 et ses membres ont voté en avril pour rendre public un résumé d'environ 500 pages.

Mais le processus s'est cependant poursuivi pendant huit mois, les sénateurs et la Maison Blanche étaient en désaccord sur le volume d'informations à expurger, comme les noms de codes des agents de la CIA, ou les pays ayant coopéré avec le programme secret.  


"Ni sérieux, ni constructif"


De nombreux républicains ont dénoncé par avance la publication d'une enquête qu'ils jugent biaisée et dont la réalisation aura coûté, soulignent-ils,  40 millions de dollars au contribuable américain.

L'ancien vice-président Dick Cheney (sous la présidence de George W. Bush) a vigoureusement défendu ces techniques d'interrogatoire, jugeant qu'elles étaient "totalement justifiées".

"Le programme a été autorisé (...) et il a été examiné d'un point de vue légal par le ministère de la Justice", a-t-il déclaré au New York Times.

Evoquant les agents de la CIA qui ont mené à bien ce programme, il a jugé qu'ils "devraient être décorés plutôt que d'être critiqués".

Pour le sénateur républicain Marco Rubio, candidat potentiel à l'élection présidentielle de 2016, la publication de ce rapport, qui n'est "ni sérieux, ni constructif",  est "imprudente et irresponsable".

Dans une tribune publiée dans le Washington Post, Jose Rodriguez, ancien responsable de ce programme au sein de la CIA, a pour sa part dénoncé la "grande hypocrisie" des politiques sur ce dossier.

"Nous avons fait ce qui nous a été demandé (...) et nous savons que cela a été efficace", a-t-il plaidé. "Une décennie plus tard, en guise de récompense nous entendons certains de ces mêmes politiques faire part de leur indignation et - pire - déformer les faits et minimiser les succès obtenus".

L'une des questions récurrentes qui entoure ce programme secret est de savoir s'il a permis d'obtenir des renseignements cruciaux ayant permis, en particulier, de localiser Oussama ben Laden, tué en 2011 au Pakistan lors d'un raid de commando américain.

Source: Agences

09-12-2014 - 11:30 Dernière mise à jour 09-12-2014 - 11:30

 

Publié dans USA

Commenter cet article

La Tourtaux 11/12/2014 02:10

Radia Stadelmann : Bravo Jacques pour ton commentaire pleins de vérité. Beaucoup ont oubliés ce tortionnaire des Algériens ! Ces gens ne vont pas loin !!

La Tourtaux 11/12/2014 02:09

Bien dit Ghislaine!

La Tourtaux 11/12/2014 02:09

Radia, voici le commentaire que j'ai écrit sur la page de l'amie algérienne :
"Le Pen et ses semblables dont tu fais partie, sont pour la peine de mort.
De quel droit toi qui s'est ici vanté d'être un partisan de Le Pen, oses-tu interpréter l'expression du peuple français.
Je rappelle avec insistance que ton ami Le Pen a torturé des Patriotes algériens lors de la Révolution algérienne et, ce matin, j'ai lu, à la UNE de la presse pourtant aux ordres du capitalisme,
vecteur de toutes les guerre que, ta Marine Le Pen, est pour la torture dans "certains" cas ce qui revient à dire, que bientôt les militants pacifistes dont je suis, seront torturés car ta Marine
Le Pen, est la fille d'un tortionnaire donc, tel père, tel fille.
Sarah, ne laissez pas cet individu pro Le Pen salir votre page, éjectez-le.
Ces gens-là, c'est comme les harhis, la plupart des adeptes du sinistre Le Pen, ils s'infiltrent, s'incrustent pour cracher leur venin.
Virez ce serpent vénimeux avant qu'il n'ai pollué et détruit votre belle page.
Sarah, excusez les fautes d'orthographe mais lire cet individu sur votre page me donne la nausée et plus envie d'y revenir."

La Tourtaux 11/12/2014 02:07

· Je n’aime plus · 1
..






Ghislaine Weishar-mangione : sous l'occupation les nazis n'auraient pas eu besoin de la torturer pour la faire parler , mais pour la faire taire peut-etre ? daniel mangione

La Tourtaux 11/12/2014 02:06

Radia Stadelmann : Elle la satane qu`elle aille se fair cuire un oeuf ! Je la déteste !!!