LE HEZBOLLAH LIBANAIS DICTE ET IMPOSE SES REGLES A "ISRAËL", LA BETE IMMONDE !!

Publié le par Tourtaux

Tel-Aviv se résigne à accepter les «règles du jeu» du Hezbollah


L’équipe du site

Dans un article intitulé « Tel-Aviv se résigne à accepter les règles du jeu du Hezbollah », l’auteur souligne que la récente opération des combattants du Hezbollah dans les Fermes occupés de Chébaa, au sud du Liban, ainsi que le discours du secrétaire général du mouvement libanais, Sayed Hassan Nasrallah, ont obligé les dirigeants israéliens à se plier devant la nouvelle donne et à accepter les « règles du jeu » qu’il a établies.

Dans un discours, le Premier ministre du régime sioniste, Benjamin Netanyahu a déclaré : « Nous nous trouvons actuellement devant des menaces sur plusieurs fronts. L’Iran essaie depuis longtemps d’ouvrir un nouveau front contre nous au Golan, outre le front du sud du Liban».
 Dans ses propos, il a évoqué directement le raid israélien contre un convoi des cadres de la Résistance islamique à Quneitra au Golan syrien, avant d’ajouter : « Nous avons prouvé que nous sommes fermement décidés à neutraliser les opérations terroristes contre notre sécurité. Nous avons mené cette opération, et nous n’hésiterons pas à le refaire à l’avenir. »

Cette position de Netanyahou est plutôt mal perçue par le ministre des Affaires étrangères de son cabinet, Avigdor Lieberman, selon lequel il s’agit d’une position très faible face aux combattants du Hezbollah.
Une position qui pourrait très bien être inspirée par le prochain scrutin électoral législatif, qui sera organisé par anticipation le mars 2015.  

Même son de cloche de la part du quotidien  israélien « Ynet » qui écrit sur son site électronique: « Le Hezbollah est en train de nous imposer les règles du jeu, comme il le souhaite. Nous sommes donc témoins d’attaques du Hezbollah contre nos militaires. Certains d’entre eux ont été tués et d’autres ont été blessés. Et tout de suite après cette opération, le Hezbollah publie un communiqué pour revendiquer officiellement la responsabilité de cette action militaire. Or, dans ce contexte, nos dirigeants décident de contrôler la crise. Mais c’est une grande erreur de leur part. »

Ce site israélien a ajouté : « Si Israël accepte ces nouvelles règles que le Hezbollah veut lui imposer, ce serait une exhortation aux hommes du Hezbollah qui n’hésiteront plus à effectuer davantage d’actes provocateurs »
Toujours selon le Ynet, « nous nous approchons de la troisième guerre contre le Liban et de la quatrième guerre à Gaza ».

Pour sa part, l’avis du numéro un militaire israélien parait plus tempéré :
 « Le Hezbollah se comporte de manière tout à fait mesurée et calme. Ses hommes collectent des informations. Cela leur a permis d’identifier exactement les points faibles, et  à l’aide des missiles Kornet , ils ont décidé de les tirer d’une distance de 5.5 kilomètres», a déclaré le chef d’état-major des forces armées israelien le général Benny Gantz.
Selon lui, il ne faut surtout pas sous-estimer le Hezbollah sur le plan militaire.

Selon le journal al-Akhbar, l’un des objectifs important du gouvernement israélien est de rassurer les habitants du nord de la Palestine occupée.
Ce qui s’illustre à travers les propos du ministre israélien  de la Guerre Moshé Yaalon, lorsqu’il s’est empressé d’assurer que les affrontements entre l’armée israélienne et les combattants du Hezbollah libanais ont pris fin, et que l’armée est tout à fait disposée à contrer toute nouvelle évolution militaire dans le nord de la Palestine occupée.
« L’armée israélienne est en état d’alerte dans le nord. Mais si la situation commence à se calmer, elle allégera ses mesures de sécurité », décrit pour sa part le journal israélien « Israël Hayom », rapporté par al-Akhbar.

Avec Irib

 

Source: Journaux

04-02-2015 - 16:34 Dernière mise à jour 04-02-2015 - 16:34

Publié dans Israël

Commenter cet article