L'IRAN A LANCE UN NOUVEAU SATELLITE BAPTISE FAJR

Publié le par Tourtaux

L’Iran a lancé un nouvel satellite Fajr


L’équipe du site


La République islamique d'Iran a lancé  avec succès un nouveau satellite baptisé Fajr, et ce  à l'occasion du  trente-sixième anniversaire de la victoire de  la Révolution islamique.

Le président Hassan Rohani et le ministre de la Défense Hussein Dehghan ont inauguré cet évenement: le président Hassan Rohani  a félicité son peuple  affirmant que les scientifiques iraniens sont entrés dans une nouvelle phase dans le domaine de l'aéro-spatial.

Rohani a déclaré que son gouvernement est déterminé à poursuivre la voie du  progrès dans le domaine de l'espace, de manière à assurer les besoins nationaux dans ce domaine,  soulignant que le satellite a été fabriqué par des experts iraniens.

Le satellite Fajr est  le quatrième satellite envoyé dans l'espace, il a été lancé à bord d'une fusée iranienne Safir Fajr . Elle est capable de le transporter au-delà de l'atmosphère et le placer à une hauteur de 250 à 450 kilomètres de l'orbite de la Terre. Le satellite pèse 50 kg et a pour  mission de surveiller et  d'envoyer des images d'une excellente qualité.
 
Le président Rohani avait donné l'ordre du  lancement du satellite en conjonction avec l'anniversaire  de la victoire de la révolution islamique.

Selon alAlam,  le satellite Fajr est plus performant que ses prédécesseurs , sa vitesse de lancement était d'environ huit mille mètres par seconde.

Toujours selon le correspondant d'alAlam,   les premières  images envoyées par Fajr sont parvenus à la station iranienne terrestre soulignant que   l'Iran fait partie désormais des pays  producteurs et lanceurs de satellite dans  l'espace.

 

Source: Médias

02-02-2015 - 18:26 Dernière mise à jour 02-02-2015 - 19:12

Publié dans Iran

Commenter cet article

Tourtaux 04/02/2015 07:10

Nor Latrach : Très bonne nouvelle...

Tourtaux 03/02/2015 14:49

Je l'ai déjà dans des commentaires, je suis persuadé que les USA sans l'arme atomique, ne font pas le poids militairement face aux armées iraniennes, notamment face au corps d'élite que sont les
redoutables pasdarans.

Tourtaux 03/02/2015 14:48

Mohamed Moh Nedjaa : ils sont capables, j'aime ça !