IRAN : LE PRESIDENT ROHANI A LA CLOTURE DES MANOEUVRES MILITAIRES D'ENVERGURE REUSSIES. EN SIX JOURS D'EXERCICE, L'ARMEE IRANIENNE A FAIT UNE REELLE DEMONSTRATION DE FORCE

Publié le par Tourtaux

Rohani à la clôture des manœuvres iraniennes


 

Les manœuvres militaires d'envergure baptisées Mohamad Rassoul Allah  ont pris  fin ce mercredi après la parade des unités navales de l'armée iranienne dans les eaux de la mer d'Oman.

De l'aveu des experts militaires, l'armée iranienne a fait une réelle démonstration de force en six jours d'exercices à la fois dans le domaine des armements, des effectifs et des tactiques de combats.

Les exercices militaires se sont déroulés dans une zone très vastes d'une superficie de 2.2 millions kilomètres carrés qui couvraient le détroit d'Hormuz, le nord de l'océan indien les cotes de Makran et une grande partie des provinces de Sistan Balouchistan et de Hormozgan.

Selon les analystes occidentaux, c'est la première fois que l'Iran mène des exercices de cette envergure, à savoir : dans des zones loin de ses eaux territoriales.

Les deux premiers jours, l'Armée de terre iranienne a mis à l'épreuve ses capacités à intervenir sur le terrain de combat, à agir via des unités d'artillerie, blindées, de combat et autres.

Les deux prochains jours ont été axés sur la DCA iranienne avec le tir réussi de missiles de conception nationale de Shalmamcheh depuis les batteries de Mersad.

Les drones iraniens Mohajer 3 et Mohajer 4 ont aussi pris part à ces exercices, en participant à des opérations tactiques et défensives.

Les cinquième et sixième jours des exercices ont été l'occasion pour la marine iranienne de procéder au tir des missiles de croisière et furtif Naser et Nour, ainsi que des torpilles. Ces engins ont bien réussi à détruire les sous-marins ennemis.

Les tirs de missiles depuis les destroyers iraniens se sont accompagnés de vastes exercices sur les côtes, le débarquement des commandos, et des parachutistes.

L’Armée de l'Air iranienne a appuyé au cours de ces étapes les forces armées iraniennes: les avions de type Sukhoï et Fantôme ont mené des opérations tactiques et de support aérien.

Les F4 iraniens ont tiré, pour la première fois, des missiles Maverik tout comme les Sukhoï 24 qui ont lancé des raids aux missiles optimisés bien impressionnants.

Deux événements se sont produits au cours des manoeuvres et qui méritent bien réflexion :

1-  Avant et au cours des exercices militaires, la base aérienne Khatam al Anbiya (Sceau des Prophètes ‘S’) a réussi à repérer les avions américains U2 avant qu'ils ne pénètrent dans la zone des opérations. Les avions ont été rapidement sommés de quitter la zone.

2-  Deux bâtiments de guerre extra régionaux se sont approchés des zones des manoeuvres avant d'être, eux aussi, sommés de quitter la zone des  exercices.

Ce mercredi et au dernier jour de ces manœuvres, plus de 100 bâtiments de guerre iraniens (navires de surface, de combat, doté de lance roquettes, sub-surface, des unités de vol et des aéroglisseurs) ont pris part à un parade maritime de clôture qui s'est déroulé en présence du président iranien.

Les manœuvres militaires Mohamad Rassoul Allah se sont achevées, prônant un message de paix et d'amitié entre les peuples de la région qui n'ont pas besoin que les forces extra-régionales assurent leur sécurité.

Un message de fermeté a également été lancé à l'adresse des sponsors du terrorisme: la République Islamique d’Iran se tient prête à défendre son intégrité.

 

Avec Irib

 

Source: Agences

31-12-2014 - 13:31 Dernière mise à jour 31-12-2014 - 13:36

Publié dans Iran

Commenter cet article