COMMUNIQUE DU PARTI ALGERIEN POUR LA DEMOCRATIE ET LE SOCIALISME (PADS) : LES COMMUNISTES ALGERIENS DENONCENT L'ODIEUX ATTENTAT DE PARIS, " AUBAINE PROVIDENTIELLE " POUR L'IMPERIALISME FRANCAIS

Publié le par Tourtaux

Les communistes algériens dénoncent l'odieux attentat de Paris, « aubaine providentielle » pour l'impérialisme français

lienpads

 

Les communistes algériens dénoncent l'odieux attentat de Paris, « aubaine providentielle » pour l'impérialisme français



Communiqué du Parti algérien pour la démocratie et le socialisme (PADS) repris par http://www.solidarite-internationale-pcf.fr/



Les attaques criminelles perpétrées au nom d'une conception moyenâgeuse de l'Islam par un groupe de fanatiques intégristes contre le périodique satirique français Charlie Hebdo puis contre une épicerie "casher" continuent de susciter une indignation légitime dans le larges milieux en France et dans le monde. Leurs tenants et aboutissants, les buts de leurs véritables commanditaires, suscitent également beaucoup d'interrogations dans les milieux politiques qui se méfient des services impérialistes. 

 

La condamnation de ces assassinats ne doit pas faire oublier que le journal Charlie Hebdo s'est illustré par une ligne anticléricale et antireligieuse primaire faite d'offenses gratuites à la foi des croyants de toutes confessions, une ligne marquée par le soutien depuis 20 ans à toutes les guerres et les ingérences impérialistes, une ligne qui a objectivement contribué à discréditer les communautés musulmanes vivant en France malgré les convictions antiracistes affichées par ses rédacteurs et caricaturistes.

 

Ces attentats sont une aubaine providentielle pour la bourgeoisie impérialiste occidentale. Avec un chômage qui frappe des millions de personnes et des opérations incessantes de remise en cause des conquêtes sociales des travailleurs, elle fait feu de tout bois. Elle cherche avec fébrilité les diversions qui détournent vers d'autres cibles ou d'autres sujets la montée du mécontentement populaire contre les causes de la crise capitaliste et le refus des politiciens de droite ou de gauche de s'attaquer à ses racines économiques, la propriété monopoliste des moyens de  production. Sous couvert de prévenir les actions terroristes, la bourgeoisie impérialiste occidentale profite du climat d'émotion créé par ce crime et exacerbé par ses médias pour accélérer la réalisation de ses plans de fascisation et de guerre: mise sous surveillance de la population et flicage concomitant des courants contestataires anticapitalistes, dans le cadre d'un "patrioct act" européen ouvert ou masqué, pour soi-disant traquer les mouvements des candidats au terrorisme; légitimation de ses interventions armées dans le monde et notamment en Syrie où ses tentatives de renversement par la force du régime syrien se heurtent à une résistance déterminée de la majorité du peuple syrien; tentative artificielle d'effacer l'antagonisme de classe fondamental entre exploités et exploiteurs, opprimés et oppresseurs de toute la planète en le remplaçant par une démagogique "union nationale sacrée face au terrorisme" à un moment où s'aiguise la crise du capitalisme et s'étend une paupérisation qui frappe encore plus durement les communautés immigrées marginalisées, objet d'un racisme clamé par les partis d'extrême-droite dans les médias qui leur offrent des tribunes permanentes au nom de la "liberté d'expression"; exacerbation du faux clivage entre musulmans et non-musulmans dans le but de dresser les uns contre les autres les exploités et les laissés pour compte de toutes confessions.

 

Indépendamment de l'émotion provoquée par ces actes ignobles, les communistes algériens rappellent que les plus grandes victimes de l'intégrisme religieux et de ses appuis extérieurs sont les peuples musulmans eux-mêmes. Ces peuples sont livrés aux appétits expansionnistes criminels de l'impérialisme occidental appuyé dans ses campagnes de guerre par ses alliés féodalo-bourgeois les plus obscurantistes des pays arabes et islamiques. Les Etats impérialistes occidentaux portent la responsabilité de l'extension de l'intégrisme dans le monde et par effet de boomerang chez eux. Ce sont eux qui ont soutenu et soutiennent depuis des décennies et par tous les moyens les courants obscurantistes pour contrer les courants anticapitalistes et antiimpérialistes dans le monde arabe et musulman. Ils les ont utilisés pour abattre l'URSS ou les régimes progressistes et patriotiques attachés à la défense de leur indépendance. Afghanistan, Yémen, Tchétchénie, Yougoslavie, Algérie, Libye, Syrie, Mali, Centrafrique, etc., dans tous ces pays le prétendu "monde libre et éclairé" tenu en main par la bourgeoisie impérialiste a systématiquement utilisé l'obscurantisme afin d'étendre sa domination économique et politique. Il y a semé mort et destruction pour diviser les masses laborieuses, évincer par la plus extrême violence les forces de progrès. Il y a installé ou tente d'y installer à leur place des valets corrompus et serviles. Afin d'affaiblir ses rivaux russes et chinois il instrumentalise les groupes rétrogrades qui se réclament soit d'un Islam dévoyé par les forces de l'argent et de l'affairisme soit d'un Dalaï Lama ouvertement rétribué par le gouvernement américain.


 

Qu'ils aient été manipulés ou qu'ils aient commis leurs actes en toute connaissance de leurs conséquences, les auteurs de ces actes appartiennent à ce même courant idéologique réactionnaire obscurantiste qui a lynché le dirigeant libyen Kaddafi sous la protection de l'aviation et des agents spéciaux français, des drones américains, sous les applaudissements de la droite et de la "gauche" impérialiste. C'est ce même courant qui participe depuis trois ans à la destruction de la Syrie pour renverser par la force le régime laïque de ce pays avec le soutien militaire, financier, matériel et politique des Etats impérialistes et des monarchies théocratiques du Golfe. Des dizaines de milliers de jeunes musulmans, de plus de 80 pays, dont la France, fanatisés ou trompés par une propagande réactionnaire mondiale orchestrée de façon effrénée sous le drapeau d'une prétendue défense des "sunnites" contre les "impies chiites et allaouites", ou de la lutte contre le "boucher de Damas", ont été directement ou moralement encouragés à se rendre dans ce pays. Ils ont été entraînés au maniement des armes et des instruments de communication les plus sophistiqués par les officiers instructeurs de l'OTAN en Turquie, en Jordanie, etc. 

 

A l'occasion de la condamnation populaire spontanée et massive de ces attentats, les dirigeants, les politiciens et les journalistes-valets des Etats impérialistes ont battu tous les records d'hypocrisie. Dans leur guerre pour dominer le monde, pour mettre la main sur les sources d'énergie et les voies de leur acheminement, les Sarkozy, Hollande, Fabius, Camerone, Merkel et Obama, ont toléré que des centaines de propagandistes professionnels d'une vision rétrograde de la religion intoxiquent en toute impunité les jeunes depuis des années dans les mosquées de France, ou d'autres pays. Ils ont fermé les yeux sur le fait que ces propagandistes soient rétribués par leurs alliés de l'Arabie saoudite et du Qatar. La participation du ministre algérien des Affaires étrangères à cette manifestation aux côtés des politiciens français, anglais, américains, etc., qui avaient contribué à innocenter les forces de l'obscurantisme de leurs crimes de masse en Algérie dans les années 1990 est une caution impardonnable à la duplicité des dirigeants de l'impérialisme.

 

Le dirigeant d'un des plus grands Etats terroristes du monde, Netanyahou, le plus grand massacreur de femmes, de vieillards et d'enfants, le responsable d'un Etat qui piétine impunément les résolutions de l'ONU et dénie aux Palestiniens leur droit imprescriptible à créer leur Etat pleinement souverain sur les territoires occupés par Israël le 5 juin 1967, ce criminel de guerre s'est pavané dans les rues de Paris aux côtés des chefs des Etats impérialistes, dont certains comme le chef du gouvernement espagnol sympathisent avec les fascistes et répriment durement les grévistes. Les images de Netanyahou en tête du cortège des chefs d'Etat qui ont mis le monde à feu et à sang contribuent à renforcer la haine des communautés arabes et musulmanes pour les complices des occupants israéliens. Mais aussi à entretenir le confusionnisme attisé par les chiens de garde de l'impérialisme afin de diviser sur des bases confessionnelles les travailleurs et les chômeurs français à l'heure où ils ont tous besoin de s'unir pour se battre contre le système capitaliste, source fondamentale des injustices, des exclusions et des guerres. Les criminels de guerre israéliens, les défenseurs d'une vision sioniste d'Israël, menacés d'isolement par le processus de reconnaissance de l'Etat palestinien, inquiets devant leur possible poursuite par la Cour Pénale Internationale, bien qu'il ne faille pas se faire d'illusions à ce sujet, cherchent à tirer profit de ces attentats pour améliorer leur image et justifier la poursuite du massacre des Palestiniens. Ils en profitent pour faire admettre par l'opinion européenne leur vision raciste et sectaire d'une terre exclusivement juive s'étendant jusqu'au Jourdain et débarrassée des Palestiniens. Ils préparent de nouvelles tragédies humaines par une propagande insensée qui présente Israël comme un foyer assurant une prétendue sécurité aux juifs du monde entier.

 

Les communistes algériens sont solidaires de la lutte de leurs camarades français pour dénoncer les manipulations de la bourgeoisie, de la sociale-démocratie, de leurs appareils de propagande et d'encadrement en ordre de marche pour une factice "union nationale" qui range dans le même camp l'ouvrier jeté à la rue et son patron "délocaliseur", les chômeurs et les gens du CAC 40, les jeunes marginalisés des banlieues et les milliardaires de Neuilly. Les communistes algériens vivant en France appuient le travail politique et idéologique de leurs camarades français pour combattre les opérations de division des travailleurs exploités et des victimes des antagonismes capitalistes à partir de différences confessionnelles, pour contrer les campagnes racistes et islamophobes. Ils appellent tous les communistes à redoubler d'efforts pour que les exploités et opprimés d'origine musulmane évitent de tomber dans le piège mortel d'une vision rétrograde de la religion, dans les pièges que leur tendent des provocateurs persistant dans leurs piques grossières contre leurs sensibilités religieuses. Le travail politique et idéologique doit s'intensifier pour que les exploités et les victimes de la marginalisation de confessions musulmane s'unissent à leurs camarades et amis français dans les luttes pour abattre le régime capitaliste, pour instaurer une société de fraternité, une société sans classe, la société socialiste, pour appuyer le combat de toutes les forces de progrès afin d'en finir avec les régimes théocratiques du Moyen Orient, alliés de l'impérialisme, et leurs réseaux propagandistes dans le monde.

 

PADS 13 JANVIER 2015

Samedi 17 janvier 2015

Publié dans Fascisme

Commenter cet article