BRESIL : IL FAUDRA 1000 ANS POUR QUE LES CONTRIBUABLES DE CE PAYS TRES PEUPLE REMBOURSENT LE COUT DU STADE DE BRASILIA !

Publié le par Tourtaux

Il faudra 1 000 ans aux contribuables brésiliens pour rembourser le stade de Brasilia !

( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )

21.01.2015 08h37

Le Stade Mane Garrincha de Brasilia.

D'après les autorités locales, les contribuables brésiliens qui espèrent voir le stade Mane Garrincha, rénové à grands frais dans la capitale Brasilia pour la Coupe du Monde de l'année dernière, rentabilisé, ont tout leur temps car il ne sera pas remboursé avant… 3014 ! Selon les comptes publics du bureau de la capitale (TCDF) en effet, payer la facture pour le stade financé par l'État, remis en état d'une structure originale construite en 1974 pour environ 1,9 milliards de reais (900 millions de Dollars US), prendra des siècles plutôt que des décennies.

Le quotidien O Globo a rapporté que le stade a gagné seulement 1,3 millions de reais de revenus locatifs dans la première année suivant la rénovation achevée pour un budget environ trois fois supérieur à ce qui était prévu avant la Coupe des Confédérations de la FIFA 2013. Ces coûts qui sont montés en flèche fait de ce lieu le deuxième stade de football le plus cher du monde après sanctuaire sportif britannique de Wembley.

Quand on lui a demandé de commenter un article du journal Globo signalant qu'à ce taux la facture globale ne serait pas payée avant les 1000 prochaines années, le Tribunal a confirmé lundi à l'AFP la fraction minuscule des fonds amassés au cours de l'année passée. Le stade, baptisé d'après la superstar des années 1960 Garrincha et aussi connu sous le nom de Stade national, est en passe de devenir un gouffre financier compte tenu de l'absence d'une équipe de ligue supérieure dans la ville.

Gil Castelo Branco, porte-parole du groupe de pression Contas Abertas, a déclaré à l'AFP qu'il était pessimiste. « Le Brésil a fait une erreur en insistant pour avoir de trop nombreux sites pour la Coupe du Monde. Il n'y pas d'équipes dans des lieux comme Brasilia - il a donc toutes les chances de devenir, comme nous n'avons cessé de le dire, une véritable usine à gaz. Il n'y a presque aucune chance de le voir rentable », a déclaré Castelo Branco à l'AFP.

« Vous pourrez peut-être y voir une fois un Paul McCartney - mais la plupart du temps, ce sera Rio ou Sao Paulo », a ajouté Gastelo Branco, bien que de fait l'ancien Beatle a bien joué au Mane Garrincha l'année dernière lors de sa dernière tournée. En attendant, les autorités locales espèrent que des clubs d'autres villes utiliseront le terrain –comme le club de Flamengo l'a fait sporadiquement la saison dernière- pour lui fournir une source de revenus.

 


Publié dans Les Amériques

Commenter cet article