ATTENTAT CHARLIE HEBDO : L'ACTUELLE GOUVERNANCE DE LA FRANCE PAIE LE PRIX FORT DE SA POLITIQUE CRIMINELLE PRO SAOUDIENNE

Publié le par Tourtaux

Attentat Charlie-Hebdo : la France paie le prix de sa politique pro saoudienne

 

L’équipe du site

Nombreux sont les Musulmans de France qui adhèrent à l’école wahhabite, et ce avec le consentement des autorités françaises.

C’est l’avis bien avisé de Issa al-Ayyoubi, professeur des relations internationales dans les universités françaises.

Il  défend la thèse selon laquelle l’Arabie saoudite en personne a œuvré en France pour convertir les français originaires de pays musulmans au Wahhabisme, sa religion d’Etat et celle d’Al-Qaïda en général et de la milice takfiriste Daesh (Etat Islamique- EI). Celle-ci s’étant rendu célèbre par les atrocités commises à l’encontre de tous ses adversaires, des Musulmans dans leur écrasante majorité, sunnite et chiites.

« Jamais l’argent saoudien n’a été dépensé dans les domaines qui permettent le développement des Musulmans en France, mais dans l’enseignement religieux wahhabite exclusivement », a-t-il dit, dans un entretien pour la chaine de télévision panarabe al-Mayadeene, alors qu’il était interrogé pour commenter l’attentat contre les locaux de l’hebdomadaire français satirique Charlie-Hebdo qui a couté la vie à 12 personnes, dont 4 dessinateurs de grande renommée, un chroniqueur économique, ainsi que deux policiers.

Selon lui, l’Arabie saoudite s’était engagée auprès des autorités françaises que l’essor islamique en France restera toujours sous sa coupe, et qu’il restera dans la sphère privée et jamais publique, et surtout pas politique.

« Il existe actuellement des cellules dormantes en France. Elle sont parrainées par les autorités françaises, pour des considérations de politique étrangère», a aussi révélé Ayyoubi.

Selon lui, les autorités françaises n’ont pas voulu prendre en considération les évolutions éventuelles négatives qui auraient pu survenir chez ces Français wahhabites.


"Ce sont des Wahhabites français qui ont menacé charlie-Hebdo lorsqu'il a dépassé les limites de la liberté d'expression en publiant les caricatures du prophète", a-t-il indiqué. 

Selon lui, la plupart des français musulmans qui se sont rendus en Syrie ou en Irak avaient été parrainées par les Saoudiens, avec le feu vert des autorités françaises.  

Or, estime ce professeur en relations internationales, le repli de la politique étrangère de Paris ne cesse de se confirmer, creusant l’écart davantage avec  celle de Riad. «  La plupart des dirigeants français voudraient se retirer du dossier syrien », révèle-t-il citant des informations et non une analyse, en répondant aux questions d’al-Mayadeene.

En livrant son analyse, il conclut : «  cet attentat est un acte provenant d’un service de renseignement de la part des Etats qui utilisent les takfiristes ». Et il prévoit aussi : «  ce dossier sera camouflé, à l’instar de tous ceux qui l’ont précédé », avançant des motifs liés à l’importance des enjeux économiques entre la France et l’Arabie saoudite.

 

Source: Médias

07-01-2015 - 21:25 Dernière mise à jour 08-01-2015 - 07:39

Publié dans Fascisme

Commenter cet article