AFIN D'EVITER L'INTERVENTION DE TROUPES ETRANGERES EN IRAK ET EN SYRIE, L'IRAN PRONE UNE SOLUTION REGIONALE POUR COMBATTRE ET VAINCRE LES TERRORISTES.

Publié le par Tourtaux

L’Iran prône une solution régionale avec l’Irak et la Syrie contre Daesh

 

L’équipe du site

L'Iran a de nouveau prôné mardi une solution régionale pour lutter contre les groupes takfiristes et éviter l'intervention de forces étrangères en Irak et en Syrie.

Téhéran soutient l'Irak et la Syrie politiquement et militairement, notamment en fournissant des conseillers militaires, dans leur lutte contre Daesh (EI).

La République islamique refuse toutefois de participer à la coalition internationale mise en place par les Etats-Unis, mettant en doute son objectif réel.

"Si les pays de la région s'entendent, ils pourront éliminer des groupes anti-islamiques comme Daesh et libérer des milliers de femmes, hommes et enfants qui ont perdu leur maison et ont été capturés", a déclaré le président Hassan Rohani à l'ouverture d'une conférence à Téhéran sur la violence et l'extrémisme.

"Dans ce cas, il n'y aura pas besoin de la présence des étrangers", a-t-il ajouté, en faisant allusion aux Etats-Unis et à la coalition internationale.

M. Rohani a demandé "aux pays qui ont aidé au financement du terrorisme (...) d'arrêter l'aide financière directe et indirecte aux groupes terroristes", alors que Téhéran accuse régulièrement l'Arabie Saoudite et le Qatar de financer les groupes takfiristes.


Modifier le système éducatif


Il a également affirmé qu'il était nécessaire de "modifier le système éducatif et l'enseignement dans les écoles religieuses pour lutter contre les interprétations extrémistes et violentes de la religion et présenter la nature clémente de l'islam au monde".

Enfin, il a appelé à une coopération internationale pour lutter contre "l'utilisation de l'internet et des réseaux sociaux par les terroristes" ainsi que "le transit des terroristes" dans certains pays.

Outre les chefs de la diplomatie irakienne et syrienne, le vice-président afghan Mohammad Mohaghegh, l'ancien président pakistanais Asif Ali Zardari ou encore l'ex-Premier ministre français Dominique de Villepin participent à cette conférence.

 

Source: Agences

09-12-2014 - 13:57 Dernière mise à jour 09-12-2014 - 13:57

 

Publié dans Lutte des classes

Commenter cet article

La Tourtaux 10/12/2014 01:49

Nouara Imes Desch : est soutenu par la mafia capitaliste qui achète le pétrole à un prix dérisoire...En attendant qu'ils s'emplissent les poches, les uns aiguisent les solutions et les autres
"blanchissent" les reproches!

La Tourtaux 10/12/2014 01:48

Mouna Rizkallah Abou Chakra : justement les pays de la region ne s'entendent et ne s'entendront jamais!!! pour ne pas dire qu'ils complotent les uns contre les autres! c'est ce qui facilite les
interventions etrangeres